FLASH
Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  |  Selon l’ONU, il y a 1 millions de « réfugiés » à Gaza et en territoires disputés. Ce sont des infiltrés jordaniens ?  |  INSEE : la France compte 66.9 millions d’habitants au 01/01/2017 – pourquoi ne pas dire combien il y a d’Arabes ?  |  Policiers brûlés le 8 octobre : 11 racailles interpellées tôt ce matin, âgées de 17 à 20 ans  |  France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 juillet 2013

Le commerçant dit avoir été menacé après avoir placé dans sa vitrine un exemplaire de «Charlie Hebdo» sur l’islam.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un libraire d’Argenteuil (Val-d’Oise) a porté plainte jeudi, disant avoir été menacé par des jeunes qui lui reprochaient d’avoir mis en vitrine des numéros de Charlie Hebdo sur l’Islam, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Le libraire, installé dans la cité du Val-d’Argent, dit avoir été menacé de représailles par des jeunes se réclamant de l’Islam, mercredi vers 16 heures, alors qu’il se trouvait dans sa boutique, a précisé une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

«Les jeunes lui ont demandé de retirer le numéro de son kiosque, ce qu’il a refusé», a indiqué cette source. «Ils l’ont intimidé en frappant sur la vitrine du magasin, mais il n’y a pas eu de coups». Le commerçant a alors contacté la police, qui l’a escorté jusqu’au commissariat de la ville, où il a porté plainte. Des patrouilles de police ont par ailleurs été mises en place pour surveiller le magasin, a ajouté la source proche du dossier.

Selon le libraire, les menaces ont commencé à cause de la couverture d’un numéro hors-série de l’hebdomadaire intitulé La vie de Mahomet, placé en vitrine, a-t-il raconté à l’AFP. «Une demi-dizaine de jeunes se sont regroupés devant le magasin, ils ont dit qu’ils allaient me casser la vitrine», a-t-il rapporté. Par précaution, il a d’abord retiré le numéro de sa vitrine, avant de se raviser et d’y placer le numéro de la semaine.

Sur cette une, consacrée à la fusillade survenue lors de manifestations favorables à l’ex-président Mohamed Morsi, en Egypte, l’hebdomadaire titre «le Coran, c’est de la merde», ajoutant, dans un cadre jaune, en-dessous, «ça n’arrête pas les balles».

«L’un des jeunes a alors arraché Charlie de la vitrine, l’a déchiré sur le trottoir. Il est revenu avec deux-trois copains et m’a dit « sale pute, on va te faire la peau »», a-t-il raconté. «Je fais mon métier et je n’ai pas l’intention d’en changer», a ajouté ce libraire, qui dit avoir reçu le soutien du directeur de Charlie Hebdo, Charb.

Cette affaire intervient dans un contexte de tensions religieuses à Argenteuil, ville de 105 000 habitants à une dizaine de kilomètres de Paris, près d’un mois après les agressions, en pleine rue, de deux jeunes femmes portant le voile. Plusieurs associations avaient alors dénoncé une «montée de l’islamophobie».

http://www.liberation.fr/societe/2013/07/12/un-libraire-porte-plainte-pour-menaces-a-argenteuil_917808

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz