FLASH
Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  |  Selon l’ONU, il y a 1 millions de « réfugiés » à Gaza et en territoires disputés. Ce sont des infiltrés jordaniens ?  |  INSEE : la France compte 66.9 millions d’habitants au 01/01/2017 – pourquoi ne pas dire combien il y a d’Arabes ?  |  Policiers brûlés le 8 octobre : 11 racailles interpellées tôt ce matin, âgées de 17 à 20 ans  |  France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 juillet 2013

 poules-printemps-francais

Samedi matin, des militants du mouvement « le Printemps français » ont manifesté calmement mais surtout avec humour devant le domicile du Président de la République et de sa copine, à Paris (XVe).

«Première dame? Non, poule de luxe» pouvait-on lire sur les banderoles.

«Epouse, concubine ou poule? Fiscalement, le président doit choisir» en référence au fait qu’aucun lien juridique n’existant entre François Hollande et Valérie Trierweiler, les dépenses de l’état à son bénéfice (secrétaires, voyages, robes d’apparat, etc. sont des détournement de fonds publics qui seraient passible du pénal dans un pays de Droit)

J’avoue, cependant, que les slogans m’ont laissé sur ma faim. J’aurai aimé lire : « Pauvre maison que celle où les poules chantent et le coq se tait »,

ou ceci : « Chaque poule vit de ce qu’elle gratte ».

Ils auraient pu, à juste raison, afficher : « La poule ne doit pas chanter avant le coq », « La poule qui chante le plus haut n’est pas celle qui pond le mieux », « Quand le renard se met à prêcher, prends garde à ta poule »,

Ou encore : « Les socialistes nous enseignent à penser comme des poules, bien que nous soyons des aigles. Etendez vos ailes et envolez-vous ! Et ne vous contentez jamais des grains que l’on vous jette. »

Mais en fait, ce qui lui va le mieux est encore : « La poule, bien qu’elle ait le bec étroit, mange bien, boit à sa soif. »

Ils ont transformé la rue en basse-cour, ce qui représente bien la façon dont le régime socialiste traite les citoyens, avec ce lâché de poules blanches pour dénoncer – aussi – le fait que François Hollande impose aux Français le Mariage pour tous, mais qu’il ne se l’impose pas à soi-meme puisqu’il n’est marié ni avec Valérie Trierweiler, ni avec Ségolène Royal, la mère de ses quatre enfants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La manifestation n’a duré que trois minutes et a donné lieu à trois interpellations. Les éleveur de poulets en herbe ont ensuite été conduites au commissariat et mises en examen pour outrage au chef de l’Etat. Les socialistes ne sont soudainement plus progressistes ?

Sur Twitter, les gauchistes grincent des dents…

Pourtant le président aurait pu être accueilli avec  un slogan comme celui-ci affiché par des Boliviens, humiliés que l’avion de leur président, Evo Morales, ait été interdit de survol de l’espace aérien français :

François Hollande lecher les bottes

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz