FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 juillet 2013

Dix mineurs âgés de 14 à 16 ans sont convoqués devant le juge des enfants en vue d’une mise en examen pour l’agression d’une collégienne à Aytré (Charente-Maritime), le 7 juin 2013, diffusée sur le réseau social Facebook.Ces convocations visent sept filles et trois garçons et sont étalées sur plusieurs semaines.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tyfaine, 15 ans, s’en était tirée avec une double entorse des cervicales et une côte fêlée et s’était vu prescrire une ITT de 15 jours après cette agression commise vers 17H45, à l’arrière du collège de l’Atlantique où elle est scolarisée.

Sur fond de rivalité amoureuse, la jeune fille avait été rouée de coups de poing et de pied. Après son agression, l’adolescente était rentrée seule chez elle, en sang. Sa mère la voyant ainsi l’avait conduite aux urgences.

Selon le parquet de La Rochelle, les adolescents, inconnus des services de police, tous scolarisés également dans cet établissement, doivent en principe être mis en examen pour «violences volontaires en réunion» ou «enregistrement ou diffusion d’images portant atteinte à l’intégrité de la personne», selon le rôle précis qu’a joué chacun. La victime avait de son côté évoqué la présence de personnes extérieures, mais aucune ne semble être visée par l’enquête à ce stade.

Ils avaient pris partie pour une collégienne contre un autre

«Pour la plupart, ils reconnaissent les faits mais pas dans leur totalité. Chacun reconnaît une action, une bagarre… une claque parce qu’elle m’a mal parlé, mais aucun ne s’approprie les faits en expliquant qu’il y a eu un guet-apens» tendu à la victime, explique t-on au parquet. «Les jeunes mis en cause savaient qu’il y avait un litige entre deux collégiennes et disent avoir pris parti pour l’une d’elle, pour la défendre».

Toujours selon cette même source, «pour l’instant, rien dans l’enquête ne montre une responsabilité du personnel du collège», contredisant les propos de la mère de la victime qui avait déclaré fin juin que des adultes de l’établissement avaient été mis au courant des intentions de certains des auteurs de l’agression à venir et n’avaient rien fait pour l’éviter.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/video-agression-d-une-collegienne-diffusee-sur-facebook-10-mineurs-chez-le-juge-15-07-2013-2984549.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz