FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 juillet 2013

Israel-flag

Michel Garroté, réd en chef  –-  Un tout récent rapport du Département (ministère) américain de la Défense (plus précisément, au Pentagone, le Centre d’information du Département National de la Défense Aérienne et de l’Espace) confirme que l’Iran possède des lanceurs spatiaux de missiles balistiques et qu’il continue d’augmenter la portée, la létalité et la précision de frappe de ses missiles balistiques.

L’Iran développe et teste des missiles balistiques intercontinentaux qui seront capables d’atteindre les Etats-Unis d’ici 2015. La Corée du Nord — qui coopère depuis de nombreuses années avec l’Iran en matière nucléaire et balistique — a déjà déployé son nouveau missile balistique mobile intercontinental (ICBM), le Hwasong-13 capable de couvrir une distance de plus de 3,500 km.

Très concrètement, le Pentagone est persuadé que l’Iran sera en mesure de frapper les Etats-Unis avec l’arme nucléaire en 2015. Le rapport du Pentagone confirme ainsi les évaluations des agences de renseignement américaines, britanniques et israéliennes. Nous les avions du reste mentionnées à plusieurs reprises sur www.dreuz.info.

Dans ce cadre, Obama se contente de dire qu’il empêche l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire en lui imposant des sanctions et en les assouplissant ensuite pour demander à l’Iran de s’abstenir de préparer la bombe nucléaire. Au vu des dangers existentiels qui nous menacent, le choix d’Obama face à l’Iran est plutôt léger.

De son côté, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a averti, hier dimanche, qu’Israël pourrait intervenir militairement avant les Etats-Unis contre le programme nucléaire iranien, qualifiant le nouveau président Hassan Rohani de loup déguisé en mouton. « Nous sommes plus proches (de l’Iran) que les Etats-Unis. Nous sommes plus vulnérables. Et nous devrons donc aborder cette question de comment arrêter l’Iran, peut-être avant les Etats-Unis », a averti Netanyahu.

« Il y a un nouveau président en Iran. Il critique son prédécesseur pour avoir été un loup déguisé en loup. Sa stratégie est d’être un loup déguisé en mouton : de sourire tout en fabriquant la bombe », a estimé Netanyahu. « Ils se rapprochent de la ligne rouge. Ils ne l’ont pas encore franchie. Et il faut leur dire sans aucune ambiguïté que cela ne sera pas permis », a précisé Netanyahu.

L’Iran dispose d’environ 190 kilogrammes d’uranium enrichi à 20%, sur les 250 kg nécessaires à la fabrication d’une bombe. L’Iran pourrait essayer une nouvelle ruse — une de plus — en faisant une « offre » aux grandes puissances qui doivent tenir, demain mardi, une réunion sur son programme nucléaire offensif. L’Iran pourrait proposer un soi-disant « arrêt temporaire » de son enrichissement d’uranium ou une soi-disant « conversion possible à un niveau inférieur d’une partie de l’uranium enrichi à 20% », pour obtenir en contrepartie une levée partielle des sanctions internationales.

Israël — qui n’est pas dupe et dont l’existence même est mise en danger — s’opposera évidemment à cette nouvelle ruse iranienne et rejettera toute « offre » iranienne n’incluant pas l’arrêt complet de tout enrichissement d’uranium, le retrait iranien de tous matériaux enrichis, la fermeture des sites illégaux et clandestins et l’arrêt de toute activité autour des réacteurs de plutonium.

A cet égard, rappelons que l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), une filiale de l’ONU, se voit — encore et toujours — refuser l’accès à certains sites nucléaires iraniens. Quant à l’Union Européenne, l’éventuel anéantissement d’Israël, proclamé et préparé par les ayatollahs iraniens, ne semble pas particulièrement l’inquiéter. Comme d’habitude…

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz