FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 juillet 2013

Israel-flag

Michel Garroté, réd en chef  –-  Un tout récent rapport du Département (ministère) américain de la Défense (plus précisément, au Pentagone, le Centre d’information du Département National de la Défense Aérienne et de l’Espace) confirme que l’Iran possède des lanceurs spatiaux de missiles balistiques et qu’il continue d’augmenter la portée, la létalité et la précision de frappe de ses missiles balistiques.

L’Iran développe et teste des missiles balistiques intercontinentaux qui seront capables d’atteindre les Etats-Unis d’ici 2015. La Corée du Nord — qui coopère depuis de nombreuses années avec l’Iran en matière nucléaire et balistique — a déjà déployé son nouveau missile balistique mobile intercontinental (ICBM), le Hwasong-13 capable de couvrir une distance de plus de 3,500 km.

Très concrètement, le Pentagone est persuadé que l’Iran sera en mesure de frapper les Etats-Unis avec l’arme nucléaire en 2015. Le rapport du Pentagone confirme ainsi les évaluations des agences de renseignement américaines, britanniques et israéliennes. Nous les avions du reste mentionnées à plusieurs reprises sur www.dreuz.info.

Dans ce cadre, Obama se contente de dire qu’il empêche l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire en lui imposant des sanctions et en les assouplissant ensuite pour demander à l’Iran de s’abstenir de préparer la bombe nucléaire. Au vu des dangers existentiels qui nous menacent, le choix d’Obama face à l’Iran est plutôt léger.

De son côté, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a averti, hier dimanche, qu’Israël pourrait intervenir militairement avant les Etats-Unis contre le programme nucléaire iranien, qualifiant le nouveau président Hassan Rohani de loup déguisé en mouton. « Nous sommes plus proches (de l’Iran) que les Etats-Unis. Nous sommes plus vulnérables. Et nous devrons donc aborder cette question de comment arrêter l’Iran, peut-être avant les Etats-Unis », a averti Netanyahu.

« Il y a un nouveau président en Iran. Il critique son prédécesseur pour avoir été un loup déguisé en loup. Sa stratégie est d’être un loup déguisé en mouton : de sourire tout en fabriquant la bombe », a estimé Netanyahu. « Ils se rapprochent de la ligne rouge. Ils ne l’ont pas encore franchie. Et il faut leur dire sans aucune ambiguïté que cela ne sera pas permis », a précisé Netanyahu.

L’Iran dispose d’environ 190 kilogrammes d’uranium enrichi à 20%, sur les 250 kg nécessaires à la fabrication d’une bombe. L’Iran pourrait essayer une nouvelle ruse — une de plus — en faisant une « offre » aux grandes puissances qui doivent tenir, demain mardi, une réunion sur son programme nucléaire offensif. L’Iran pourrait proposer un soi-disant « arrêt temporaire » de son enrichissement d’uranium ou une soi-disant « conversion possible à un niveau inférieur d’une partie de l’uranium enrichi à 20% », pour obtenir en contrepartie une levée partielle des sanctions internationales.

Israël — qui n’est pas dupe et dont l’existence même est mise en danger — s’opposera évidemment à cette nouvelle ruse iranienne et rejettera toute « offre » iranienne n’incluant pas l’arrêt complet de tout enrichissement d’uranium, le retrait iranien de tous matériaux enrichis, la fermeture des sites illégaux et clandestins et l’arrêt de toute activité autour des réacteurs de plutonium.

A cet égard, rappelons que l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), une filiale de l’ONU, se voit — encore et toujours — refuser l’accès à certains sites nucléaires iraniens. Quant à l’Union Européenne, l’éventuel anéantissement d’Israël, proclamé et préparé par les ayatollahs iraniens, ne semble pas particulièrement l’inquiéter. Comme d’habitude…

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz