FLASH
[22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  |  Israël : Le Chabak a arrêté cette nuit le chauffeur ambulancier arabe qui a fermé la route à un juif pour qu’il se fasse lyncher  |  Milan : un homme a poignardé un soldat et un policier  |  [18/05/2017] New York, Times Square, une voiture fonce sur la foule -1 mort 13 blessés – sans rapport avec le terrorisme selon la police  |  Dans quel sens, le blocus ? 3858 permis d’entrée en Israël depuis Gaza ont été délivrés hier. 0 dans l’autre sens : mort assurée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

Trois personnes, dont un jeune Algérien de 23 ans et son épouse, sont impliquées dans une affaire de trafic de neuroleptiques à Renage, en France, à destination de l’Algérie, a rapporté, mardi, le quotidien régional français Le Progrès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois individus sont « soupçonnés d’avoir fabriqué de fausses ordonnances, afin de se procurer des neuroleptiques qu’ils revendaient en Algérie », a précisé le quotidien.

Il s’agit de 2 380 cachets de Rivotril, soit des dizaines de boîtes, devant être revendus à Oran, selon la même source. Alors qu’elle est cédée à 2,20 euros en pharmacie en France, la boîte de Rivotril contenant 28 cachets devait être revendue à 25 euros en Algérie, a expliqué le quotidien. « Mais selon l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, le médicament serait plutôt revendu environ 7 euros le cachet », a-t-il souligné.

La police française a interpellé, lundi, les trois mis en cause et a pu mettre la main « sur la marchandise et sur les fausses ordonnances », a poursuivi le journal, qui précise que l’Algérien tenait « le rôle de « passeur  » ». Les deux hommes ont été présentés au juge « pour escroquerie et tentative d’escroquerie », avant d’être « remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire », a indiqué Le Progrès. « La femme, jeune maman, sera entendue plus tard », a-t-il ajouté.

http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/1226-trafic-de-neuroleptiques-a-destination-de-l-algerie-trois-personnes-interpellees-en-france

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz