FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 19 juillet 2013

Trois personnes, dont un jeune Algérien de 23 ans et son épouse, sont impliquées dans une affaire de trafic de neuroleptiques à Renage, en France, à destination de l’Algérie, a rapporté, mardi, le quotidien régional français Le Progrès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois individus sont « soupçonnés d’avoir fabriqué de fausses ordonnances, afin de se procurer des neuroleptiques qu’ils revendaient en Algérie », a précisé le quotidien.

Il s’agit de 2 380 cachets de Rivotril, soit des dizaines de boîtes, devant être revendus à Oran, selon la même source. Alors qu’elle est cédée à 2,20 euros en pharmacie en France, la boîte de Rivotril contenant 28 cachets devait être revendue à 25 euros en Algérie, a expliqué le quotidien. « Mais selon l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, le médicament serait plutôt revendu environ 7 euros le cachet », a-t-il souligné.

La police française a interpellé, lundi, les trois mis en cause et a pu mettre la main « sur la marchandise et sur les fausses ordonnances », a poursuivi le journal, qui précise que l’Algérien tenait « le rôle de « passeur  » ». Les deux hommes ont été présentés au juge « pour escroquerie et tentative d’escroquerie », avant d’être « remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire », a indiqué Le Progrès. « La femme, jeune maman, sera entendue plus tard », a-t-il ajouté.

http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/1226-trafic-de-neuroleptiques-a-destination-de-l-algerie-trois-personnes-interpellees-en-france

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz