FLASH
[19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

La police municipale de Cogolin dans le Var fait l’objet d’une enquête de l’IGPN pour des faits présumés d’alcoolisation répétée au poste de police.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Cogolin, près de Saint-Tropez, dans le Var, la police municipale avait un peu trop tendance à multiplier les apéros pour un oui ou pour un non. « L’intronisation d’un agent, les festivités locales ; l’apéritif du mardi, puis celui du vendredi… et celui du samedi matin » : « tout semblait être un bon prétexte pour organiser un apéritif », rapporte ce mardi 16 juillet le quotidien Var-Matin.

« Ne manquait plus que la Licence IV »

A tel point que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a ouvert une enquête pour « faits d’alcoolisme répétés dans les locaux (…) de l’institution ». « Ne manquait plus que la Licence IV pour écouler la cinquantaine de bouteilles stockées dans les casiers », ironise le syndicat national de la police municipale (SNPM-FO) à l’origine de ces révélations.

Parmi la « poignée » d’agents visés par cette enquête se trouvent le chef de la police municipale et le responsable de la brigade de nuit. Le premier s’est d’ailleurs vu retirer son permis de conduire en juin dernier après avoir été contrôlé avec un taux d’alcoolémie positif « en tenue et au volant de son véhicule de fonction ». Le second se voit également reprocher une utilisation détournée du système de vidéo protection de la commune, dans le but de « fliquer » ses propres agents.

« Pas de garde-fou »

« Il n’y a pas de garde-fou en police municipale », a déploré le secrétaire général du SNPM-FO, Frédéric Foncel à France Info. « Hier c’était Biarritz, avant-hier Levallois ou Nantes, aujourd’hui Cogolin…Quand est-ce que le ministère de l’Intérieur va comprendre qu’il faut un service de contrôle et une commission nationale de contrôle pour la police municipale ? »

Le syndicat a demandé la « suspension immédiate à titre conservatoire » des fonctionnaires de police mis en cause.

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/07/17/Var-l-apero-un-peu-trop-sacre-a-la-police-municipale-de-Cogolin-1552139

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz