FLASH
NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

Près de 250 habitants se sont attroupés vers 20 h 30 devant le commissariat de Trappes (Yvelines), lançant des projectiles sur l’hôtel de police, situé au cœur de quartier sensible des Merisiers. Des poubelles ont été embrasées et des abribus ont volé en éclat. Ces hommes entendaient manifester leur colère suite à la garde à vue d’un des habitants, qui avait agressé la veille au soir un policier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Jeudi en fin de journée, des fonctionnaires de police procèdent au contrôle d’une femme voilée sur la voie publique. Très vite, le ton monte. Un attroupement se crée. Le compagnon de la femme dont le visage est dissimulé par un voile s’en prend à un des policiers. Il tente de l’étrangler. Cet homme de 21 ans est immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Une décision qui irrite certains habitants, qui associent ce fait à l’agression d’une autre femme voilée par deux frères le 14 juillet dernier. Ces deux hommes ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Versailles à deux mois de prison ferme.

Déjà vendredi dans le courant de l’après-midi, une quarantaine de personnes hostiles aux forces de l’ordre s’étaient rassemblées devant le commissariat. Vendredi soir, des CRS stationnés le long de la N 10, aidés par un hélicoptère de la gendarmerie qui survolait la cité, ont investi le quartier vers 22 h 30. Le commissariat, lui, était quadrillé par des policiers. « Il est inadmissible qu’à la suite de l’agression d’un policier, une manifestation se déroule devant un commissariat pour demander la libération de l’auteur », indiquait Thierry Mazet du syndicat Alliance. Les faits qui se déroulent à Trappes sont graves. C’est l’autorité de l’Etat qui est remise en cause. »

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-echauffourees-devant-le-commissariat-de-trappes-19-07-2013-2994027.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz