FLASH
Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 24 juillet 2013
24arbaeen_sweden

Adly Abu Hajar, imam de Malmö : « La Suède est le meilleur État islamique »

La politique d’immigration sauvage dictée par l’UE dans le cadre du projet Eurabia, la folle apologie, accompagnée d’une idolâtrie sans précédent, de la société multiculturelle à tout prix, la volonté de nos responsables politiques de diluer les Européens de souche dans un cocktail métissé dans le but de faire disparaître la race blanche devenue ringarde par rapport à la beauté de la diversité, la mise en avant continuelle de l’islam par les médias, les intellectuels et les politiques, considéré comme une religion parfaite par les ignares du coran, totalement compatible avec la démocratie en dépit des crimes commis par les régimes totalitaires islamiques sur la base dudit coran, les persécutions des non musulmans au nom d’Allah, les appels à la haine des infidèles, haine inhérente à l’islam, vont créer des tensions sociales qui déboucheront sur des conflits ethniques.

L’érosion de nos systèmes sociaux par un accroissement exponentiel des droits des minorités ethniques, de plus en plus importantes en raison de l’ouverture de nos frontières, au détriment des populations de souche, finira par détruire ce qui fut patiemment acquis au prix de longues luttes sociales, et cela amènera le désordre et le chaos, la dégénérescence et l’effondrement de la stabilité économique, sociale et politique.

L’analyse de la situation de la Suède par Soeren Kern dans Gatestone Institute illustre la descente aux enfers de cette nation, descente commune aux pays occidentaux, grâce à cette politique de destruction de nos sociétés par nos irresponsables politiques, via une immigration sauvage à prédominance musulmane, apportant dans leurs bagages des valeurs diamétralement opposées aux nôtres, et la volonté farouche de nous islamiser.

Si la presse internationale aime parler de la France comme d’une future république musulmane, la Suède elle, est déjà le meilleur Etat islamique selon Adly Abu Hajar, imam de Malmö, cette ville suédoise à majorité musulmane qui se vide peu à peu des ses citoyens d’origine juive, victimes d’insultes, d’agressions physiques violentes et d’intimidations honteuses.

Des centaines d’immigrés musulmans ont récemment saccagé des quartiers de Stockholm, la capitale suédoise, incendiant voitures et autobus, caillassant les policiers, brûlant et détruisant des immeubles, à l’instar des émeutes des banlieues françaises en 2005 et celles des banlieues anglaises en 2011, suite à la mort d’un musulman de 69 ans armé d’une machette, abattu par la police en état de légitime défense.

Ces troubles, conséquences prévisibles de l’échec du multiculturalisme, qui n’encourage pas les immigrés musulmans à s’assimiler ou à s’intégrer à la société, ne sont que les prémices alarmantes de futures émeutes sociales plus importantes.

La violence du malaise, perceptible dans toutes les sociétés occidentales ayant accueilli d’importantes minorités d’immigrés musulmans, ne cesse de croître.

Cette violence avait fortement choqué les Suédois, autrefois très tolérants et ouverts à cette politique d’immigration, en dépit du fait qu’elle encourageait la création d’une société musulmane parallèle en Suède.

Bien qu’il n’existe aucune statistique officielle du nombre exact de musulmans en Suède, le Département d’Etat américain avait indiqué en 2011 qu’il y avait entre 450.000 et 500.000 musulmans dans le pays, soit environ 5% de la population totale de 9,5 millions d’habitants.

L’immigration musulmane en Suède a été favorisée par des politiques d’asile parmi les plus généreuses au monde.

Au début des années 1990, par exemple, la Suède avait accordé l’asile à près de 100.000 réfugiés fuyant les guerres dans les Balkans. La Suède agissait également comme un aimant pour les réfugiés en provenance d’Irak, à la suite de la guerre Iran-Irak (1980-1988), la guerre du Golfe (1990-1991) et la guerre en Irak (2003-2011). Il y a maintenant plus de 120.000 Irakiens vivant en Suède. En fait, les Irakiens (chrétiens et musulmans) constituent actuellement le second groupe ethnique minoritaire, derrière le groupe ethnique finnois.

Plus récemment, la Suède avait octroyé l’asile à des milliers de réfugiés en provenance d’Afghanistan, de Somalie et de Syrie, ainsi que de l’Azerbaïdjan, du Bangladesh, du Cameroun, du Congo, d’Egypte, d’Erythrée, d’Iran, de Jordanie, du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Liban, de la Libye, du Mali, de la Mauritanie, du Maroc, du Nigeria, du Pakistan, d’Arabie Saoudite, du Soudan, de Tunisie, de Turquie, d’Ouzbékistan et du Yémen.

La Suède devrait recevoir quelques 54.000 demandeurs d’asile en 2013, dont au moins 18.000 Syriens, selon l’Office suédois des migrations (Migrationsverket), le plus haut niveau depuis les années 1990. En 2012, la Suède avait accepté 44.000 demandeurs d’asile.

Depuis septembre 2012, les demandeurs d’asile sont arrivés en Suède au nombre de 1.250 par semaine, bien au-delà de la capacité d’accueil, comprise entre 500 et 700 individus, selon le Conseil des migrations.

La Suède est une destination de choix pour les demandeurs d’asile parce que le pays offre aux nouveaux immigrants des logements gratuits et de généreuses prestations sociales à l’arrivée. Mais de nombreux immigrants en provenance d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient sont trop peu éduqués et éprouvent une grande difficulté à trouver un emploi en Suède.

En conséquence, ils sont isolés de la société suédoise et vivent souvent dans des zones où une grande partie de la population provient de pays autres que la Suède. Cela a encouragé la création de sociétés parallèles et l’établissement de zones dites de non-droit, ces parties de la Suède interdites aux non-musulmans.

Dans certaines régions, ces zones de non-droit fonctionnent comme des micro- états, régis par la charia islamique, sur lesquels les autorités suédoises ont effectivement perdu tout contrôle, et où la police, les pompiers et les services d’ambulance sont très mal accueillis.

Dans la ville méridionale de Malmö – où les musulmans représentent plus de 25% de la population – les pompiers et le Samu refusent d’entrer dans le district de Rosengaard, à majorité musulmane, sans escorte policière. Le taux de chômage des hommes à Rosengaard est estimé à plus de 80%. Lorsque les pompiers tentèrent une fois d’éteindre un incendie à la mosquée principale de Malmö, ils furent caillassés.

A Göteborg, jadis une merveilleuse petite ville aux maisons de bois colorées, les jeunes musulmans ont lancé des cocktails Molotov sur des voitures de police. Dans ce quartier en colère, où plus de 15 voitures de police furent récemment détruites, les adolescents pointaient des lasers sur les yeux des policiers et certains furent temporairement aveuglés.

Dans le district de Backa à Göteborg, les jeunes jettent des pierres sur les patrouilleurs. La police de Göteborg a également du mal à faire face au problème des adolescents musulmans qui brûlent des voitures et attaquent les services d’urgence dans plusieurs quartiers de la ville.

[quote align= »center » color= »#999999″]Dans le même temps, les immigrés musulmans, forts de leur impunité, exigent de plus en plus de droits et des privilèges spéciaux pour l’islam en Suède.[/quote]

En Février, par exemple, une mosquée de Stockholm fut autorisée par le Maire à lancer les appels à la prière publique du haut de son minaret. C’était la première fois que cette autorisation fut accordée en Suède.

Remarque personnelle : ces politiciens islamophiles oublient que les musulmans voient l’appel public à la prière comme un droit et le minaret comme un symbole. Il représente l’arrivée de musulmans dans une société.

Situation identique en Allemagne, où un nombre croissant de mosquées turques lancent des appels publics à la prière. Sournoisement, les autorités religieuses proposèrent d’abord qu’un muezzin appelle les fidèles à la prière seulement le vendredi. Ensuite, la demande porta sur l’appel à la prière trois fois par jour, pour enfin obtenir l’autorisation de lancer l’appel cinq fois par jour. L’appel à la prière ou l’adhan dure trois minutes, et se compose de 15 versets, dont certains sont répétés plusieurs fois :

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pendant et après l’Adhan (appel à la prière)

Ce que l’on dit pendant l’Adhan :

Allahou Akbar, Allahou Akbar
Dieu est le Plus Grand, Dieu est le Plus Grand
Je témoigne qu’il n’y a pas de divinités sauf Allah
Et je témoigne que Mohamed est Le Messager d’Allah
Accourez à la prière
Pas de force et de puissance si ce n’est qu’en Allah
Accourez au succès
Pas de force et de puissance si ce n’est qu’en Allah
Allahou Akbar, Allahou Akbar
Dieu est le Plus Grand, Dieu est le Plus Grand
Il n’y a de Dieu que Allah

Ce que l’on dit juste après l’Adhan :

Ô Allah ! Le Seigneur de cet appel parfait et de la prière qui va être célébrée ! Donne à Mohamed « Al Wassila » ainsi que l’excellence et élève le au rang louable que tu lui as promis car en vérité, Tu ne manques jamais à Ta Promesse.

Tandis que le gouvernement turc surveille, contrôle toute activité chrétienne, et opprime les communautés chrétiennes via des restrictions sur la gouvernance interne, l’éducation, les lieux de culte, les droits de propriété et le déni de statut juridique, les élus locaux allemands veulent s’assurer de l’égalité juridique entre les appels à la prière musulmane et le son des clochers des églises chrétiennes dans la ville !!!

Les sons et les images de certaines villes allemandes commencent à évoquer le Moyen-Orient islamique.

Après cette parenthèse allemande, pays non épargné par la rage de ces riches promesses culturelles, qui s’est manifestée dernièrement dans la banlieue de Hambourg, lors de violents affrontements avec la police, suite à des émeutes ethniques et ce malgré la grande dhimmitude du maire lèche- babouche du premier Land à reconnaître les jours « saints » de l’islam, revenons à la Suède.

Une majorité des membres du comité de planification de la ville, en banlieue de Stockholm Botkyrka, avait voté l’abrogation de l’interdiction de 1994 relative à ces appels à la prière, autorisant ainsi un muezzin à appeler les musulmans à la prière du haut du minaret de 32 mètres d’une mosquée turque dans le quartier Fittja de la ville.

La question fut soumise au vote après qu’Ismail Okur, président de l’Association islamique Botkyrka (Islamiska Föreningen i Botkyrka), eut déposé une requête auprès de la ville en Janvier 2012 demandant la permission d’appeler à la prière publique depuis la mosquée.

Dans une interview accordée au journal suédois Dagen, Ismail Okur déclara que les générations précédentes d’immigrés musulmans n’avaient pas osé en faire la demande, mais lui, il représentait la nouvelle génération de musulmans, bien déterminée à « exercer leur droit à la liberté religieuse » en Suède.

Quand on lui fit remarquer, que la Suède avait toujours été un pays chrétien, Okur répondit :

« C’était peut-être vrai avant, pendant les années 1930 et 1940, maintenant, c’est une nouvelle ère, nous sommes plus de 100.000 [sic] musulmans en Suède, aussi nous avons le droit de pratiquer notre religion surtout ici à Botkyrka, où nous sommes si nombreux « 

[quote align= »center » color= »#999999″]Les multiculturalistes suédois partagent avec jubilation ces propos.[/quote]

Ils vont même encore plus loin. Le Centre multiculturel (Mångkulturellt centrum) de Botkyrka a récemment appelé les Suédois de souche à se séparer de leur identité de Suédois « blancs », afin de créer une nouvelle identité suédoise plus en adéquation avec l’évolution démographique de la Suède. (En d’autres termes, accepter de se diluer dans le magma de la multiculturalité, alors que les « nouveaux » Suédois, eux revendiquent leur propre identité avec fierté et refusent toute mixité.)

Les délires des fossoyeurs de nos peuples européens commencent heureusement à interpeller un nombre croissant de nos citoyens et en Suède aussi, de plus en plus de Suédois s’interrogent sur la viabilité à long terme du multiculturalisme et de l’immigration de masse.

Le Ministre de l’Immigration, Tobias Billström, a récemment marqué un tournant dans le débat quand il a déclaré au journal suédois Dagens Nyheter que la Suède doit durcir les règles pour les demandeurs d’asile et autres candidats à l’immigration afin de réduire le nombre de personnes entrant dans le pays.

« Aujourd’hui, la Suède est l’un des pays de l’UE qui reçoit le plus d’immigrants. Cela ne peut durer», a déclaré Billström. « Aujourd’hui, les gens viennent rejoindre des familles, dont le seul revenu est le soutien de la municipalité. Est-ce raisonnable ? » a-t-il ajouté.

Reflétant l’inquiétude grandissante de nombreux électeurs envers cette politique d’immigration débridée, un parti anti- immigration conservateur « les Démocrates suédois » est arrivé à la troisième place, d’après les sondages réalisés dans la perspective des élections de septembre 2014.

Mais les émeutes de Stockholm ont prouvé que le mal a déjà été fait. L’erreur fatale du multiculturalisme suédois fut d’accorder l’asile à des centaines de milliers d’immigrants qui n’auront jamais aucune chance de trouver un emploi et de contribuer de manière significative à l’enrichissement du pays. Beaucoup d’immigrants sont et resteront pupilles de l’État.
L’imam de Malmö, Adly Abu Hajar, dans une interview au Dagbladet Skånska, a bien résumé la situation : «La Suède est le meilleur état islamique». Peu rassurant quand on voit la situation désastreuse des pays musulmans dont ces nouveaux Suédois sont originaires.

De nombreux musulmans viennent en Occident pour y trouver une vie meilleure. Ils profitent de la générosité de notre système social, de nos droits démocratiques, de nos libertés, mais au lieu d’en être reconnaissants et de participer à l’enrichissement des pays d’accueil, comme le firent les générations précédentes d’immigrés russes, polonais, italiens, espagnols, portugais ou grecs, ils ne rêvent qu’à nous islamiser, à tout détruire, en recréant dans nos pays la société rétrograde et violente de leurs pays d’origine où sévissent la misère, l’injustice sociale, l’intolérance, le désordre, le chaos pour la seule et unique raison qu’ils ne connaissent et ne savent vivre que dans l’intolérance, le désordre et le chaos. Et nos adorateurs du multiculturalisme, aux cerveaux gangrénés par la haine de leur propre civilisation, de leur propre identité, de leur propre culture, encouragent ces immigrés, fiers de leur identité musulmane, à nous imposer leur culture, leurs traditions, leur idéologie islamique. Et quiconque s’y oppose devient l’individu à abattre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : « Sweden is the best Islamic state » by Soeren Kern

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz