FLASH
Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 26 juillet 2013

Outrage, rébellion, violence. Les chefs de prévention se suivent et se répètent, cette semaine, en comparution immédiate au tribunal de Chalon. Après une interpellation musclée dans le quartier des Clairs-Logis à Chalon (lire le JSL du 23/07), c’est la simple verbalisation d’un véhicule mal garé à Autun rue Deguin qui a dégénéré mardi après-midi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

À la barre ce mercredi, Cuma Y. qui a admis avoir insulté les deux gendarmes parties civiles, mais a contesté les violences. Le trentenaire, gérant d’un bar du quartier, est en récidive légale pour violence, et a déjà été condamné pour outrage à l’âge de 25 ans. Les gendarmes racontent que l’homme s’est emporté après leur avoir demandé d’arrêter de le verbaliser, expliquant qu’il venait juste de se stationner. Leur version est corroborée par les témoignages de deux personnes qui ont vu le début de la scène, laquelle a duré un bon quart d’heure. C’est bien le prévenu qui a haussé le ton, et a commencé à pousser un gendarme. Quand les militaires ont voulu l’interpeller pour outrage, Cuma Y. s’est débattu violemment puis est allée dans son bar chercher une barre en inox, longue d’1,5 mètre. Un témoin l’a vu tenter de porter un coup, un troisième explique qu’il n’en a pas eu le temps, car un gendarme l’a vite débarrassé de l’arme en puissance, soulignera la défense. L’interpellation finira pour le prévenu par un coup derrière la tête, une blessure qui a beaucoup saigné, l’a fait « paniquer » et poursuivre l’altercation avec les gendarmes dans leur voiture. « Je ne suis pas violent, je regrette, dira le prévenu. La barre, c’était pour me défendre. ». Huit mois ferme assortis du mandat de dépôt seront requis. Le tribunal s’est montré plus clément, condamnant tout de même l’Autunois à sa première incarcération : 4 mois ferme, avec mandat de dépôt.

http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2013/07/25/quatre-mois-ferme-pour-rebellion-et-violence

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz