FLASH
[25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 juillet 2013

Outrage, rébellion, violence. Les chefs de prévention se suivent et se répètent, cette semaine, en comparution immédiate au tribunal de Chalon. Après une interpellation musclée dans le quartier des Clairs-Logis à Chalon (lire le JSL du 23/07), c’est la simple verbalisation d’un véhicule mal garé à Autun rue Deguin qui a dégénéré mardi après-midi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

À la barre ce mercredi, Cuma Y. qui a admis avoir insulté les deux gendarmes parties civiles, mais a contesté les violences. Le trentenaire, gérant d’un bar du quartier, est en récidive légale pour violence, et a déjà été condamné pour outrage à l’âge de 25 ans. Les gendarmes racontent que l’homme s’est emporté après leur avoir demandé d’arrêter de le verbaliser, expliquant qu’il venait juste de se stationner. Leur version est corroborée par les témoignages de deux personnes qui ont vu le début de la scène, laquelle a duré un bon quart d’heure. C’est bien le prévenu qui a haussé le ton, et a commencé à pousser un gendarme. Quand les militaires ont voulu l’interpeller pour outrage, Cuma Y. s’est débattu violemment puis est allée dans son bar chercher une barre en inox, longue d’1,5 mètre. Un témoin l’a vu tenter de porter un coup, un troisième explique qu’il n’en a pas eu le temps, car un gendarme l’a vite débarrassé de l’arme en puissance, soulignera la défense. L’interpellation finira pour le prévenu par un coup derrière la tête, une blessure qui a beaucoup saigné, l’a fait « paniquer » et poursuivre l’altercation avec les gendarmes dans leur voiture. « Je ne suis pas violent, je regrette, dira le prévenu. La barre, c’était pour me défendre. ». Huit mois ferme assortis du mandat de dépôt seront requis. Le tribunal s’est montré plus clément, condamnant tout de même l’Autunois à sa première incarcération : 4 mois ferme, avec mandat de dépôt.

http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2013/07/25/quatre-mois-ferme-pour-rebellion-et-violence

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz