FLASH
Gaza : à Rafah, l’armée égyptienne a tué 5 terroristes du Hamas lors de l’installation de nouveaux postes de contrôle | Le garde d’une synagogue de Moscou s’est fait tirer dessus par un terroriste, qui a été arrêté | Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 28 juillet 2013

imgres

Si l’islam se voit au dessus des lois en France, c’est parce que la République est elle-même en deçà de ses propres lois et ne fait rien pour se prémunir contre la montée inquiétante du péril musulman.

Plutôt que de sévir contre les conversions d’enfants mineurs à l’islam, qui met en danger leur santé mentale, elle laisse faire l’islam dans son entreprise de propagation de son sel antirépublicain en inoculant le virus de la haine de la France dans le coeur des français censés être nourris au biberon de l’amour de la France.

N’est-il pas curieux que ceux témoignent le plus d’aversion pour les valeurs républicaines sont les français convertis à l’islam par les gourous des enclaves islamiques de France ?

La question de fond que la République doit plus que jamais se poser : pourquoi mes propres enfants devenus musulmans voient en moi l’ennemi à abattre ?

Aucune République ne peut se bâtir sur un socle anti-patriotique et anti-civique, et ces convertis témoignent que la République engendre sa propre lie, ses cellules cancéreuses qui ne vont pas tarder d’évoluer. Symbole de son état de déliquescence, elle doit traiter le mal à ses racines, se débarrasser de cette gangrène évolutive… ou disparaître. Elle doit revoir son système éducatif, qui prend de plus en plus les allures d’une Madrasa afghane.

Ce n’est pas en bannissant la viande de porc des cantines scolaires que l’on éduque les enfants à la citoyenneté et aux valeurs de la République.

Elle doit aussi réformer son code de nationalité, en prenant en compte la faible adhésion de beaucoup de musulmans aux lois de la République qui rêvent de leur substituer les lois de l’islam considérées comme parfaites.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La République doit mener un véritable travail de questionnements sur la nature politique et idéologique de l’islam, synonyme de détestation de la France, annonciateur d’un climat de pogrom qui se profile dans son horizon.

Un islam belliqueux et envahisseur frappe la France dans sa chair comme lors de l’assassinat raté du militaire à la Défense, le gang de Roubaix, ou la tentative de molestation de la police à Trappes par un Français d’origine converti à l’islam, qui s’était opposé violemment au contrôle d’identité de son épouse Française voilée intégralement, tombée elle aussi dans les mailles du filet du sectarisme musulman.

Toute politique de compromis à l’égard de l’islam ne peut mener qu’au suicide de la France.

A vouloir trop lâcher pour ménager la susceptibilité de l’islam, à mieux s’adapter à ses exigences antirépublicaines, plutôt que de lui imposer l’inviolabilité de ses lois et le respect total et absolu de l’idéal républicain pour lequel le sang de France a coulé, La France est la première à se trahir.

Elle doit savoir que l’islam ne peut respecter une République qui ne se respecte pas elle-même, et que le seul langage que cette pseudo religion comprend est celui de la fermeté et de l’intransigeance. Qu’elle regarde autour d’elle dans les pays musulmans si elle en doute.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz