FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 août 2013

Un Toulousain de 22 ans a été condamné mardi à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Toulouse pour avoir fait l’apologie des crimes de Mohamed Merah dans une diatribe antisémite publiée sur Facebook.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Wissane Hammoud, jugé pour « incitation à la haine et à la violence » pour cette diatribe publiée peu après les crimes du tueur au scooter en mars 2012, a également été condamné à verser un euro de dommages et intérêts aux trois parties civiles, la Licra, l’association cultuelle israélite de Toulouse et le Crif.

Le procureur-adjoint de Toulouse, Patrice Michel, avait requis entre 12 et 18 mois avec sursis et 5.000 euros d’amende contre lui. Il était passible de cinq ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende pour « incitation à la haine et à la violence, en raison d’une origine d’une appartenance ethnique ou religieuse » dans le cadre de la loi sur la presse de juillet 1881. Wissane Hammoud s’était réjoui sur le réseau social Facebook des meurtres de trois enfants et d’un enseignant juifs le 19 mars 2012 à l’école Ozar Hatorah de Toulouse, affirmant que Merah aurait dû faire davantage de victimes. L’enquête menée par le SRPJ avait permis de remonter jusqu’à Wissane Hamoud, qui avait utilisé un pseudo.

Son avocate, Me Marine Bergua, en avait appelé « à la plus grande clémence du tribunal ». « Il a reconnu s’être comporté en crétin et le regrette », avait-elle ajouté.

http://www.leparisien.fr/toulouse-31000/douze-mois-avec-sursis-pour-apologie-des-crimes-de-mohamed-merah-23-07-2013-3004227.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz