FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 août 2013

Un homme a été tué par balle à Sevran (Seine-Saint-Denis), un deuxième grièvement blessé. Le meurtre a eu lieu dans le quartier de Rougement, situé en zone de sécurité priorititaire (ZSP) de cette commune gangrenée par le trafic de drogue.
Le Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) a été chargé de l’enquête.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un homme a été tué d’une balle dans le cou, tirée à bout portant, qui s’est ensuite logée dans l’épaule d’un autre passager de leur voiture, jeudi soir, dans un quartier sensible de Sevran (Seine-Saint-Denis).

La balle a été tirée depuis une voiture qui s’est portée à la hauteur de celle des deux hommes. Ils attendaient à un feu rouge dans le quartier de Rougement, situé en zone de sécurité prioritaire (ZSP) de cette commune gangrenée par le trafic de drogue.

Les deux hommes condamnés par le passé pour trafic de drogue, étaient assis tous les deux à l’avant, sur le siège du passager, tandis qu’une troisième personne conduisait. « Un autre véhicule s’est arrêté à leur droite au feu rouge, quelqu’un a tiré un coup de feu. La balle a traversé le cou du premier passager et s’est logée dans l’épaule droite du deuxième passager », a décrit une source proche de l’enquête.
Un règlement de comptes

Après le tir, le conducteur s’est immédiatement rendu à l’hôpital Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois où l’homme touché au cou, âgé de 27 ans, « est décédé dans la nuit des suites de ses blessures », a indiqué une source judiciaire. Le deuxième homme, âgé de 32 ans, a « été traité » pour sa blessure à l’épaule et ses jours ne sont plus en danger.

« C’est un règlement de comptes », a assuré à l’AFP le maire EELV de Sevran, Stéphane Gatignon. »Là, il s’agit du même système qu’à Marseille, une structuration mafieuse autour du trafic de drogue auquel il faut aujourd’hui s’attaquer », a relevé l’édile. « C’est vraiment autre chose » que la rixe entre jeunes appartenant à des bandes rivales issues de deux quartiers de Sevran, les Beaudottes et Rougemont, qui avait fait un mort le 29 juin, a fait valoir Stéphane Gatignon.

Les deux victimes étaient « très défavorablement » connues des services de police. Elles ont toutes deux été condamnées ces dernières années pour trafic de drogue en correctionnelle, a-t-on précisé de source judiciaire.
Ils appartenaient à une bande de Sevran

Les deux hommes gravitaient d’ailleurs autour d’une bande qui contrôle certains territoires de Sevran, commune considérée comme l’une des plaques tournantes du trafic de stupéfiants en région parisienne.

L’homme qui a été blessé jeudi soir a d’ailleurs été jugé aux assises de la Seine-Saint-Denis, à Bobigny, en novembre et décembre derniers, avec certains membres de cette bande. Ils étaient accusés d’avoir participé, en 2008, à la séquestration et au meurtre d’un leader de bande rivale, auquel ils voulaient reprendre le contrôle du trafic sur une portion de territoire de la Cité Basse à Sevran. Leur chef Issam Saad avait été condamné à 25 ans de réclusion le 5 décembre 2012. Le blessé à l’épaule avait lui était acquitté, son implication n’ayant pas pu être prouvée.

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/sevran-un-homme-tue-par-balle-un-deuxieme-grievement-blesse-7763544575

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz