FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 3 août 2013

Un drame conjugal a sans doute été évité au Perreux. Un mari violent a été condamné mardi au tribunal correctionnel de Créteil à 5 ans de prison dont 1 avec sursis pour avoir battu sa femme. Une condamnation qui intervient alors que le département vient de connaître, à 24 heures d’intervalles, deux affaires familiales dramatiques dans lesquels les femmes ont été les victimes de leur mari.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Avec ce nouveau jugement de sévérité, la justice envoie un signal fort aux hommes suspectés de violences à l’égard des femmes…

Samedi dernier, une dame du Perreux se présente au commissariat de Nogent. Elle entend dénoncer les violences dont elle est victime de la part de son mari. Au policier qui la reçoit, elle confie que depuis près de trois semaines, son mari la bat sans qu’elle sache vraiment pourquoi. Coups de poings, gifles, de manche à balai et même de cordon de chicha s’enchaînent sans motif.

La nuit précédente, alors qu’il avait bu, il s’est jeté sur elle alors qu’elle dormait, en compagnie de son bébé de quelques mois. Il l’a menacée de mort et agressée. Prenant très au sérieux les allégations de la dame, les policiers la font examiner par le service de consultations médico-judiciaires qui atteste de la véracité des faits : la dame présente des traces de violence et quatre plaies saignantes. Elle se voit délivrer 10 jours d’ITT.

Quand ils se rendent au domicile conjugal, les policiers découvrent une couette ensanglantée percée de nombreux coups de couteau que l’homme n’a pas eu le temps de faire disparaître.

Placé en garde à vue, le mari, âgé de 27 ans, finit par reconnaître sa violence. Déféré lundi pour être jugé en comparution immédiate, il a écopé d’une peine de 5 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis.

En situation irrégulière, il devrait faire l’objet d’un arrêté d’expulsion à l’issue de sa peine.

Source (merci allah babar) http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/il-battait-sa-femme-a-coups-de-manche-a-balai-13-06-2013-2891395.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz