FLASH
[26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 août 2013

drilling-derrick

Une société israélienne, Delek Group, vient d’annoncer qu’il va construire des pipelines en Turquie et dans plusieurs Etats arabes pour exporter le gaz israélien.

Cette annonce fait suite à une demande de clients qui sont habituellement plus enclins à appeler au boycott des produits israéliens qu’à les acheter.

La Turquie, la Jordanie, l’Egypte, mais aussi l’Autorité palestinienne ont frappé à la porte des producteurs de gaz israéliens, rapporte le journal économique israélien Globes, lesquels n’ont pas répondu par un boycott en retour.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Bien au contraire, Delek Group est en discussion avec des compagnies installées dans ces pays afin de construire les pipelines qui permettront d’acheminer le gaz israélien, indique Reuters.

Par ailleurs, Delek envisage de construire une usine de gaz liquide en Israël.

Si j’appartenais à la mouvance extrémiste des boycotteurs de produits israéliens, je me sentirais cocu que les Palestiniens achètent du gaz israélien. Car c’est une chose que de feindre ignorer cette information afin qu’elle ne filtre pas sur internet – les grands médias ne risquent pas de la publier car elle brouille le paradigme israéliens/bourreaux- palestiniens/victimes, c’en est une autre que de vivre avec lorsqu’on a été conditionné à haïr Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.jta.org/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz