FLASH
Gaza : à Rafah, l’armée égyptienne a tué 5 terroristes du Hamas lors de l’installation de nouveaux postes de contrôle | Le garde d’une synagogue de Moscou s’est fait tirer dessus par un terroriste, qui a été arrêté | Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 août 2013

 

statue-liberte-paris

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Lorsque fin 2007 et surtout début 2008, sur dreuz.info, Sarkozy commença à nous décevoir très sérieusement, Daniel Zillevic fondateur du blog et moi-même, nous avions appelé à la création d’une plateforme commune sur l’essentiel (voir les deux liens vers sources en bas de page). Une plateforme commune pour défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, et, puisque libre et laïque, pas strictement religieuse.

Une plateforme devant rassembler l’aile droite de l’UMP, les Divers Droites (DVD) situés entre l’UMP et le Front National et l’aile modérée du Front National. Bref, trêve de pinaillages, peu importe, nous voulions et nous l’avons écrit des dizaines de fois, une formation de droite, un point c’est tout. C’était en avril 2008, soit un an après le lancement de dreuz.info.

Depuis cette époque 2007-2008 et encore aujourd’hui en 2013, nous sommes régulièrement excommuniés, lapidés, bannis, lynchés, maudits, calomniés, menacés et insultés  —  au plan intellectuel s’entend  —  par tous ceux que nous insupportons. Rappelons à cet égard que Daniel Zillevic et moi-même étions pratiquement les deux seuls à écrire sur dreuz.info en 2007-2008 et nous n’avions pas la moindre idée de ce qui pourrait en résulter ou ne pas en résulter.

Excepté le fait que de toute évidence nous dérangions et le fait que de toute évidence ceux que nous dérangions nous accusaient de tout, y compris, comble de l’hypocrisie, de ne soi-disant pas respecter la liberté.

Alors que si les autres sont libres de publier des imbécilités, dans ce cas nous sommes libres aussi de les critiquer sur notre propre blog et même de décider librement de ne pas publier sur notre propre blog des commentaires que nous jugeons imbéciles.

Les gens ignares et arrogants  —  dont l’hypocrisie et la mauvaise foi relèvent de la pure bêtise  —  n’ont pas vraiment leur place sur dreuz.info et cela aussi demeure un choix libre de notre part. La liberté n’est pas un dogme absolutiste coupé de la connaissance qui accepte tout  —  et surtout n’importe quoi  —  sans broncher. Nous ne sommes ni un café, ni un salon, ni un boulevard. Nous existons depuis plus de six ans et nous avons un million de visites par mois.

Pour discuter de notre projet de plateforme commune sur l’essentiel avec nos amis, notamment avec Ivan Rioufol du Figaro et Lucien Oulahbib de l’Université de Lyon, nous nous sommes donné un premier rendez-vous, en avril 2008, dans un restaurant parisien, boulevard St-Antoine. Puis nous avons encore discuté le même projet, cette fois avec Guy Millière et Jean-Patrick Grumberg, en avril 2010, dans une brasserie parisienne, Le Pataquès, boulevard de Bercy. Dreuz fichant le pataquès à Bercy, c’était tout un symbole.

Dans la foulée, nous avons créé, en 2010, notamment avec notre amie l’historienne Bat Ye’or et avec notre ami l’abbé Alain-René Arbez, l’Alliance judéo-chrétienne pour Israël (AJCI), une alliance laïque non confessionnelle, et donc, pas religieuse. Il faut dire à ce propos que nous avions  –-  tout de même  –-  été estomaqués, par les accueils somptueux réservés, en France, au dictateur libyen Kadhafi, au dictateur syrien Al-Assad, au gangster Mahmoud Abbas, à la bande du Qatar, puis aux islamistes libyens, syriens et ainsi de suite.

A partir de mars 2011, notre projet de plateforme commune, jadis répudié, commença à faire son petit bonhomme de chemin. Ainsi, concernant les difficultés de l’UMP, Jean-Christophe Fromantin, devenu maire DVD de Neuilly-sur-Seine, était largement en tête à Neuilly-Nord où il devançait précisément l’UMP. Et notre ami Philippe Karsenty devenait maire-adjoint de Neuilly.

Dans le contexte de crise à l’UMP en 2011 (qui perdure aujourd’hui en 2013) Jean-Christophe Fromantin déclarait en mars de cette année-là : « Il est clair qu’on assiste à la fin d’un cycle mais qui correspond à l’état actuel du parti qu’est l’UMP aujourd’hui. Quand les partis ne se régénèrent pas, dès qu’il y a une faille, tout le monde se tape dessus pour essayer de s’en sortir. Je ne sens pas les hommes de ce parti transcendés par des valeurs communes, qui passeraient avant leurs intérêts personnels. Je crois que c’est le contraire en ce moment. C’est bien là le problème ». Et de son côté, Arnaud Folch, dans l’hebdomadaire français Valeurs actuelles, toujours en mars 2011, écrivait que la droite était « au bord de l’explosion ».

Dans la lignée centriste de François Fillon en revanche, nombreux étaient ceux d’entre les modérés de l’UMP à avoir exprimé leur désaccord avec le « Ni PS – Ni FN » et donc leur accord pour le « Mieux vaut voter PS que FN » : Gérard Larcher, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Hervé Morin, Jean-Louis Borloo, bref, l’aile gauche de la droite. Il y a cependant, depuis mars 2011, en gros, à l’UMP, ceux qui considèrent que le PS et le FN, c’est aussi mauvais l’un que l’autre. Et il y a ceux qui pensent qu’il faut voter PS et que le FN c’est la peste.

Dans l’aile droite de l’UMP, on ne dit pas qu’il faut voter PS et on ne dit pas que le FN c’est la peste. Dans l’aile droite de l’UMP, on dit plutôt, un peu, l’inverse. Par exemple, le collectif UMP des députés de La Droite Populaire (LDP) et divers autres députés défendent une ligne dure vis-à-vis du PS et ses alliés. « Il faut refuser toute connivence avec la gauche », tel est, en quelque sorte, leur credo. « Nous ne participerons à aucun front républicain et ne reporterons aucun suffrage sur les candidats de la mafia socialiste », annonçait, en mars 2011, dans un communiqué, le CNIP, un parti apparenté UMP.

Encore en mars 2011, un député de La Droite Populaire apparentée UMP, notait : « le parti (UMP) est clairement coupé en deux et je ne vois pas très bien comment nous pourrons recoller les morceaux ». Enfin, notre Ami Alexandre del Valle de La Droite Libre (LDL) au sein de l’UMP analysait à l’époque déjà  —  avec courage, compétence et lucidité  –-  les réels problèmes que pose concrètement l’idéologie islamique.

Les choses seraient-elles toujours au point mort ? Ou le travail des idées à propos d’une plateforme commune sur l’essentiel serait-il envisageable d’ici 2017 ? Pour ce qui concerne les chroniqueurs de dreuz.info, nous ne voyons pour le moment aucun parti politique français qui soit véritablement libéral conservateur. Et nous ne voyons rien en France qui nous fasse songer à une société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. Notre projet de plateforme commune sur l’essentiel initié dès 2007-2008 —   à travers nos analyses quotidiennes publiées sur ce blog  —  semble donc avoir un sens en France pour les échéances de 2017, à la condition expresse qu’il soit davantage défendu, valorisé et diffusé par nos lectrices et nos lecteurs.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

Une plateforme commune sur l’essentiel, article en deux parties :

http://www.dreuz.info/2008/03/article-17693657/

http://www.dreuz.info/2008/03/article-17797641/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz