FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 août 2013

Burning cars and damages are seen at the site of an explosion in Ashafriyeh

Michel Garroté, réd en chef  –-  Deux pilotes de la compagnie Turkish Airlines, le pilote Murat Akpinar et son co-pilote Murat Agca, ont été enlevés vendredi par des hommes armés sur la route de l’aéroport de Beyrouth qui est sous le contrôle du Hezbollah, et non pas, comme ce devrait être le cas, sous le contrôle de l’armée régulière libanaise.

Quatre hommes armés sont impliqués dans l’enlèvement des deux ressortissants turcs à bord d’un bus qui se rendait de l’aéroport à l’hôtel. Les sept autres passagers du bus n’ont pas été kidnappés. A la suite de cet enlèvement, des soldats de l’armée libanaise, qui est partiellement infiltrée par des chiites du Hezbollah, se sont déployés dans le secteur, deux transports de troupes se positionnant en bord de route où l’incident a eu lieu.

Cet enlèvement pourrait être lié à un autre enlèvement survenu en mai 2012 en Syrie, celui de neuf Libanais chiites à leur retour d’un pèlerinage en Iran et dont les familles ont, d’une part, manifesté à plusieurs reprises devant les locaux de Turkish Airlines à Beyrouth, et d’autre part, ont réclamé à la Turquie d’user de son influence auprès des rebelles sunnites syriens pour obtenir leur libération.

L’enlèvement des neufs chiites en mai 2012 avait été revendiqué par un islamiste sunnite, Abou Ibrahim, se présentant comme un membre de l’Armée Syrienne Libre (ASL). Abou Ibrahim avait déclaré que ses otages chiites libanais étaient des membres du mouvement terroriste Hezbollah qui combat aux côtés des forces gouvernementales alaouites contre les rebelles sunnites en Syrie.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz