FLASH
La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 août 2013

Burning cars and damages are seen at the site of an explosion in Ashafriyeh

Michel Garroté, réd en chef  –-  Deux pilotes de la compagnie Turkish Airlines, le pilote Murat Akpinar et son co-pilote Murat Agca, ont été enlevés vendredi par des hommes armés sur la route de l’aéroport de Beyrouth qui est sous le contrôle du Hezbollah, et non pas, comme ce devrait être le cas, sous le contrôle de l’armée régulière libanaise.

Quatre hommes armés sont impliqués dans l’enlèvement des deux ressortissants turcs à bord d’un bus qui se rendait de l’aéroport à l’hôtel. Les sept autres passagers du bus n’ont pas été kidnappés. A la suite de cet enlèvement, des soldats de l’armée libanaise, qui est partiellement infiltrée par des chiites du Hezbollah, se sont déployés dans le secteur, deux transports de troupes se positionnant en bord de route où l’incident a eu lieu.

Cet enlèvement pourrait être lié à un autre enlèvement survenu en mai 2012 en Syrie, celui de neuf Libanais chiites à leur retour d’un pèlerinage en Iran et dont les familles ont, d’une part, manifesté à plusieurs reprises devant les locaux de Turkish Airlines à Beyrouth, et d’autre part, ont réclamé à la Turquie d’user de son influence auprès des rebelles sunnites syriens pour obtenir leur libération.

L’enlèvement des neufs chiites en mai 2012 avait été revendiqué par un islamiste sunnite, Abou Ibrahim, se présentant comme un membre de l’Armée Syrienne Libre (ASL). Abou Ibrahim avait déclaré que ses otages chiites libanais étaient des membres du mouvement terroriste Hezbollah qui combat aux côtés des forces gouvernementales alaouites contre les rebelles sunnites en Syrie.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz