FLASH
[22/07/2017] Les forces israéliennes ont fouillé l’appartement du terroriste palestinien qui a poignardé à mort 3 Israéliens  |  Hier, un colon arabe palestinien a poignardé à mort 3 juifs dans leur maison – ça fait pas les gros titres on dirait  |  [21/07/2017] Istanbul : des Turcs jettent des pierres à la synagogue d’Istanbul pour dénoncer l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple  |  Réduction du budget des armées : la France a une longue tradition de sacrifier les vies humaines pour économiser sur le matériel  |  Israël ne retirera pas les détecteurs de métaux au Mont du Temple, les Arabes promettent une « journée de rage », c’est quoi leur excuse ?  |  Effet Trump : 3 labos pharmaceutiques Corning, Merck, Pfizer vont investir 4 milliards et créer 4 000 emplois aux USA  |  Suède : une femme de 45 ans violée par 3 immigrés africains dans une forêt près de Stockholm  |  [20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  |  [17/07/2017] Dépêche Reuters: Baghdadi est définitivement en vie »  |  Michael Stipe de R.E.M. soutient Radiohead contre les menaces de BDS  |  Allemagne : un homme armé s’est introduit dans une école – il est recherché par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 août 2013

Vers 9h20, hier, un homme de 33 ans a été touché à l’épaule et à la jambe. « Trois à quatre coups de feu » ont été tirés. Des témoins ont vu une voiture s’enfuir.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est une scène de violence urbaine qui s’est déroulée, hier matin, en plein jour dans le quartier de Saint-Jean Saint-Pierre. En début de matinée, aux environs de 9 h 20, un homme de 33 ans a été touché par balles à deux reprises dans la rue Emile-Eudes quasiment à l’angle de l’avenue Pompidor.

Dans un commerce non loin du lieu des tirs, un témoin a raconté que « son employé a entendu deux coups de feu. Puis, une voiture a rapidement pris la fuite par l’avenue ». Presque au même moment, dans la rue Emile-Eudes, c’est le riverain d’un immeuble qui a été alerté par « trois coups de feu ». « De ma fenêtre, j’ai vu une voiture noire faire un demi-tour sur le terre-plein en face et partir vers l’avenue de Pompidor ». La couleur de la voiture n’a pas été confirmée par les services en charge des investigations.

Arrivés sur place, les pompiers de Narbonne n’ont pas eu besoin de rester longtemps sur les lieux : la victime demeurait introuvable. « C’est un tiers qui l’a prise en charge et conduite au centre hospitalier de Narbonne », a expliqué le procureur de la République, David Charmatz. « Ses jours ne sont pas en danger », a précisé le parquet de Narbonne. La victime a été touchée à l’épaule et à la jambe. Pour échapper à ses agresseurs visiblement bien déterminés, l’homme s’est réfugié dans les parties communes d’un immeuble. C’est à ce moment-là qu’une connaissance l’a récupéré et amené à l’hôpital.

Les hommes de la Brigade anri-criminalité (BAC) se sont rendus sur les lieux. Ils n’ont trouvé aucune arme sur place. Cependant, selon le commandant Lucien Martinez, adjoint du commissaire : « L’arme serait un fusil à canon scié. Trois à quatre coups de feu ont été tirés ».

A bord de la voiture, y avait-il une ou plusieurs personnes ? Pour l’heure, on l’ignore. En revanche, le ou les auteur(s) de ces tirs ont pu prendre la fuite après les faits. « Une enquête pour tentative d’assassinat a été confiée conjointement au SRPJ de Perpignan et au commissariat de Narbonne », a-t-on appris du parquet de Narbonne. Toutes les hypothèses étaient ouvertes, hier, pour comprendre les motivations de cette « tentative d’assassinat ». Cependant, la thèse du « règlement de compte » semblait être assez crédible selon le commandant Lucien Martinez. La victime est d’ailleurs connue des services de police.

http://www.lindependant.fr/2013/08/11/tentative-d-assassinat-en-plein-jour-rue-emile-eudes,1781988.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz