FLASH
Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 74%, celui des médias à 6%  |  Après l’attentat islamique à l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 août 2013

 

angela-merkel-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Ce mardi 13 août 2013, la chancelière allemande Angela Merkel, a raconté la construction du Mur de Berlin, qui avait débuté il y a 52 ans, aux lycéens d’un établissement du quartier de Prenzlauerberg au cœur de Berlin, quartier jadis situé dans l’ex-RDA. Angela Merkel, qui a grandi derrière le Mur, effectuait ainsi une apparition publique à six semaines des législatives du 22 septembre à l’issue desquelles elle espère un mandat de quatre ans.

Depuis le début de la campagne électorale, la gauche, l’extrême-gauche et les écologistes allemands inventent tout et n’importe quoi, parfois de manière abjecte et injurieuse, pour tenter de disqualifier Angela Merkel, les partis démocrates-chrétiens conservateurs CDU et la CSU, ainsi que le parti libéral conservateur FDP.

« 1961, c’est l’année où j’ai commencé l’école », s’est-elle souvenue aujourd’hui à Prenzlauerberg. Angela Merkel, docteur en physique, a indiqué avoir un peu revu ses connaissances historiques pour préparer son cours d’histoire de ce mardi. Les élèves de Prenzlauerberg ont dit que pour eux, qu’ils soient originaires de l’ouest ou de l’est, cela n’a plus aucune importance.

« C’était assez excitant. Je pensais que ce serait moins décontracté car c’est une personne tellement célèbre. C’était intéressant d’écouter son histoire personnelle. On n’entend pas ça tous les jours », a déclaré l’une des élèves, Lea Quiring, 18 ans. « Elle semble être très ouverte et plein d’humour. J’ai bien ri », a dit Johanna Kramer, 18 ans, après avoir assisté à cette leçon d’histoire de 45 minutes.

Née en Allemagne de l’Ouest en 1954, la Chancelière a grandi dans une petite ville de campagne de RDA où son père, pasteur, avait décidé de s’installer sept ans avant la construction du Mur. Le 13 août 1961, les dirigeants communistes de RDA avaient commencé à ériger un mur encerclant les secteurs d’occupation occidentaux de Berlin, notamment américain et britannique.

Contrairement à d’autres chefs d’Etats européens, Angela Merkel a une attitude bienveillante envers Israël et envers les USA, ce qui lui vaut toutes sortes de calomnies, notamment en France.

Long de 155 km, le Mur de Berlin scellait la partition allemande. Sa chute le 9 novembre 1989 entraîna la réunification des deux Allemagne le 3 octobre 1990. Des milliers de personnes ont trouvé la mort en tentant de franchir le Mur de Berlin, ou, le Rideau de Fer, notamment à la frontière entre la Hongrie et l’Autriche.

La réunification de l’Allemagne et la fin de l’empire soviétique avaient été secrètement négociées  —  avant 1989  —  lors d’entretiens de Michael Gorbatchev avec Helmut Kohl, Ronald Reagan et Jean-Paul II. Par la suite, ces entretiens ont notamment été relatés par Vladimir Fédorovski, ancien conseiller de Gorbatchev.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz