FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 août 2013

 

Miss-Suisse-Romande

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’Union Démocratique du Centre (UDC), un parti politique suisse de tendance libérale conservatrice, dénonce  —  avec raison  —  l’éviction croissante du droit suisse par le droit dit international. Le parti part en campagne pour défendre la primauté des lois helvétiques. Le principe devrait être inscrit dans la constitution fédérale suisse. Divers moyens sont envisagés, dont le lancement d’un référendum d’initiative populaire.

L’Union Démocratique du Centre a élaboré un document de 30 pages soulignant l’influence grandissante du droit dit international sur les lois suisses. Il est vrai que le système d’Etat de droit suisse, un système libre, démocratique et fédéral, est miné ; et il est tout aussi vrai que des initiatives populaires ne sont plus appliquées alors qu’elles devraient l’être.

Sont à mettre en cause notamment la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour de justice européenne, l’ONU, l’OCDE et la bureaucratie européenne. La Suisse, qui n’est membre ni de l’UE, ni de la zone euro, reprend néanmoins des interdictions et des réglementations décrétées par des bureaucraties et des organisations internationales qui n’ont souvent aucune légitimité démocratique. C’est entre autre cela qui agace profondément la majorité du peuple suisse.

Quant aux négociations et conditions fiscales, financières et bancaires imposées par le régime socialiste français au gouvernement helvétique, elles ont choqué le peuple suisse qui a le sentiment d’être gouverné par des individus devenus incapables de mener ce type de négociations avec courage et fermeté.

Pour contrer cette tendance liberticide, l’UDC veut légitimement restaurer la primauté de la constitution fédérale suisse sur le droit dit international. Seule exception à ce principe : les règles impératives du droit international, ce qui est normal.

Les nouvelles lois devraient prévaloir sur les accords internationaux antérieurs. En cas de besoin, il faudrait renégocier certains traités ou les résilier. Les nouveaux accords internationaux primeraient en revanche sur des lois plus anciennes, pour autant que ces accords aient été soumis au référendum populaire.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz