FLASH
NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 août 2013

Ce mercredi, les Bisontins n’ont pas trouvé de bus du réseau Ginko dans les rues de la ville. Les conducteurs ont en effet décidé d’exercer leur droit de retrait et de rentrer leurs véhicules au dépôt après l’agression d’un de leurs collègues.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Depuis ce matin à 7 heures, les Bisontins ne trouvent plus de bus du réseau Ginko dans les rues de la ville. Les conducteurs ont en effet décidé d’exercer leur droit de retrait et de rentrer leurs véhicules au dépôt après l’agression d’un de leurs collègues. Les faits se sont passés à 6 h 50 exactement à un arrêt de l’avenue Fontaine Ecu. « Trois personnes se sont présentées dans le bus sans titre de transport. Le chauffeur leur a fait observer qu’ils n’avaient pas leurs billets. L’une des personnes, un mineur de 16 ans, s’est énervée. Un majeur a voulu s’interposer mais la personne mineure est montée sur le portillon entourant le chauffeur et l’a frappé de plusieurs coups de poing à la tête. Ils sont alors partis mais ont été interpellés dix minutes plus tard », rapporte Nathalie Cattet, déléguée syndicale CFDT de Ginko. Le chauffeur malmené a reçu des soins au centre hospitalier d’où il est ressorti en fin de matinée. Des membres de la direction et les représentants syndicaux se sont rencontrés ce matin après cette nouvelle agression. « On en a ras le bol des agressions qui se sont multipliées. En plus, avec le chantier du tramway, les chauffeurs roulent dans de difficiles conditions et les passagers sont souvent énervés », souligne la déléguée CFDT. Les syndicats allaient, peu avant midi, se réunir en assemblée générale pour décider de la suite de leur mouvement. Les Bisontins ne devraient avoir aucun bus durant toute cette journée de mercredi.
Les trois personnes ont été placées en garde à vue et seront entendues au commissariat de police. Seul le mineur sera présenté devant le juge des mineurs de son lieu de résidence, Rennes.

La circulation des bus reprendra ce jeudi 15 août.

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/08/14/besancon-apres-l-agression-d-un-de-leurs-collegues-les-chauffeur-de-bus-exercent-leur-droit-de-retrait

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz