FLASH
L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 15 août 2013

Un Dieppois de 65 ans a tiré avec son revolver sur deux hommes qui étaient entrés chez lui. Il voulait protéger son fils qui avait eu un différend avec eux, en 2009.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lundi soir, vers 20 h 10, dans un pavillon du quartier du Val-Druel, à Dieppe, un homme de 65 ans a tiré avec un revolver Enfield datant de la Seconde Guerre mondiale sur deux individus qui étaient entrés par effraction dans l’habitation. La balle de 8 mm a traversé le genou de l’un des deux hommes âgés de 28 ans, originaire de Tchétchénie, n’occasionnant qu’une blessure relativement légère compte tenu du calibre de la munition. Il ne s’agit pas de l’intrusion de cambrioleurs comme les faits auraient pu le laisser croire.

Une vieille vengeance

Les policiers de Dieppe avaient été appelés sur place par l’homme de 65 ans qui a surpris ces deux hommes dans sa maison. Ils auraient pris la fuite en le voyant après avoir brisé du mobilier au rez-de-chaussée. Il donnait un signalement assez précis des deux intrus. Un peu plus tard, d’autres riverains ont signalé le bris d’une vitre d’une porte d’entrée d’un hall d’immeuble à quelques centaines de mètres de là. Les policiers ont retrouvé les deux Tchètchènes et l’un d’eux est blessé à la jambe et il est conduit à l’hôpital. L’homme de 65 ans est revenu sur sa déposition. Il a avoué spontanément être l’auteur du coup de feu pour se défendre lui et son fils de 30 ans qui était dans la maison.
Après auditions, les policiers ont pu établir la chronologie des faits. Les deux Tchètchènes vivaient à Dieppe en 2009. Ils habitent maintenant en Belgique et étaient venus sur la côte Normande revoir des amis. Lundi soir, ils étaient ivres et sont tombés sur le fils de 30 ans avec qui ils avaient eu un différend, en 2009. À l’époque, ils s’étaient battus et l’un des Tchètchènes avait été mis K.-O. En le croisant dans le quartier du Val-Druel, les deux hommes ont voulu se venger et ont poursuivi le fils qui est allé se réfugier chez lui. Ils sont alors entrés par effraction dans le pavillon là où habite également le père. Ce dernier a voulu se défendre. Il s’est saisi d’une arme et a tiré sur les intrus.

Un collectionneur

Or le sexagénaire est collectionneur d’armes et les policiers ont récupéré, en tout, sept fusils dont un datant de la Seconde Guerre mondiale, trois pistolets dont l’Enfield, un souvenir de famille et des munitions. Il a été mis en examen, mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Les deux Tchètchènes seront également poursuivis pour être entrés par effraction au domicile du Dieppois.

http://www.paris-normandie.fr/article/dieppe/dieppe-il-blesse-un-des-deux-intrus

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz