FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 16 août 2013

« J’ai sous les yeux votre casier judiciaire, qui est assez impressionnant : 22 condamnations » , expose Françoise Bardoux, qui présidait hier l’audience de comparution immédiate au tribunal correctionnel de Mulhouse.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Âgé de 36 ans, détenu à la maison d’arrêt de Mulhouse, où il purge une peine d’un an pour vol, Gérald Caremiaux, le titulaire de ce casier bien rempli, répond d’évasion. Le 5 août dernier, il a rendez-vous au centre hospitalier de Mulhouse, au service ORL, où il est conduit menotté et sous escorte pénitentiaire. Mais avant d’entrer dans un ascenseur, il tire sur la chaîne qui le relie à ses surveillants et parvient à prendre la fuite en courant. Il n’ira pas bien loin : « Pas de chance, il y a une porte vitrée que vous ne voyez pas et que vous percutez » , relate la présidente.

 « On doit remercier la porte »

Le prévenu soutient qu’il n’a voulu qu’ « attirer l’attention » sur sa situation en prison, où il a perdu son travail suite à des incidents qu’il conteste. « Sans travail, je ne peux pas subvenir à mes besoins […] J’ai fait ça parce que je n’accepte pas d’être déclassé comme ça […] J’ai fait cette pseudo-tentative d’évasion pour être transféré au plus vite » , dit-il. « Bon, en résumé, vous dites que ce n’est pas une vraie évasion » , synthétise Françoise Bardoux. L’intéressé acquiesce.

Le procureur adjoint Régis Seille ne croit pas plus aux explications du prévenu qu’au Père Noël : « Monsieur est en train de monter un bateau qu’on a du mal à avaler. C’est bien d’une évasion dont il s’agit et on doit remercier la porte de l’hôpital ! Il avait bien préparé son coup, en invoquant une pseudo-maladie ORL qui a entraîné son transfert à l’hôpital […]» , considère le représentant du parquet, qui, compte tenu des antécédents, requiert six mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Avocate de la défense, Me Sandrine Walter sollicite une peine moindre. « Il a voulu attirer l’attention du directeur de la prison […] Je ne pense pas qu’il avait l’intention de disparaître dans la nature » , dit-elle, avant de souligner : « C’est un monsieur qui a travaillé en boulangerie, il avait un emploi de 2007 à 2013, il a été en mesure de montrer qu’il pouvait tenir sa place dans le monde extérieur. »

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/08/15/l-evade-bute-sur-une-porte-vitree

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz