FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 18 août 2013

Le procès a été renvoyé en l’absence de la partie civile. À l’audience, le père des victimes a tenu des propos sidérants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je ne veux pas l’envoyer en prison pour des choses aussi insignifiantes… ». Hier après-midi, dans le prétoire de la correctionnelle, il a fallu se pincer après avoir entendu les propos du père des deux victimes à l’endroit de son beau-frère. Qui, mardi vers 14 h, dans une rame de la ligne 3 du tramway, a sexuellement agressé, en état d’ivresse, ses neveux âgés de 3 ans et 5 ans.

Une scène tout bonnement hallucinante subie par des passagers sidérés, médusés, qui sont intervenus très vite pour faire arrêter le trentenaire.. Des faits pour lesquels comparaissait l’intéressé hier donc.

Un procès renvoyé pour cause d’absence de la partie civile

Mais le procès a fait long feu. En l’absence, sur l’audience, de l’avocat du représentant ad hoc des enfants (ils ont été placés dans un foyer depuis), à savoir le Conseil général de l’Hérault.

Restait alors aux magistrats à décider de l’avenir proche du prévenu.

Du côté de la représentante du parquet, la cause est entendue : « Il habite dans un camp qui, par définition, n’est pas définitif, n’a pas de travail… Il encourt dix ans d’emprisonnement. Cela peut être une bonne raison de vouloir se soustraire à la justice ». Pour le ministère public, il convient aussi « d’éviter toute réitération car les faits étaient habituels et répétés. L’on ne peut passer sous silence le trouble public créé. Il faut imaginer la scène pour comprendre que les gens ont été perturbés. Et quand on est, à ce point, affranchi à la loi… ». D’où cette demande de maintenir l’intéressé en détention.

Contrôle judiciaire strict demandé par la défense

Depuis le banc de la défense, Me Manzi, plaide, elle, pour un placement de son client sous « un contrôle judiciaire strict. Il est sédentaire, n’a pas l’intention de bouger. Et ne s’amuse pas à faire cela avec les autres enfants du camp ».

Sachant que le prévenu semble jouir de toutes ses facultés mentales au dire de l’expert psychiatre l’ayant examiné.

« Les policiers savent très bien où j’habite si je ne me présente pas », lâche le trentenaire par interprète interposée.

Maintien en détention pour l’oncle abuseur

Mais hier et à l’issue de leur délibéré, les magistrats ont suivi la demande du parquet. Ils l’ont en effet maintenu sous écrous et renvoyé l’examen au fond de ce dossier au 16 septembre prochain.

http://www.midilibre.fr/2013/08/17/neveux-abuses-dans-le-tram-l-oncle-reste-ecroue,746573.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz