FLASH
[30/04/2017] L’ancien député UMP Christian Vanneste appelle à voter pour Marine Le Pen  |  Tromperie : Il y a 10 ans, 55% des électeurs votaient NON au référendum sur la Constitution européenne  |  Marine Le Pen retourne sa veste sur l’euro à une semaine du second tour  |  Mikael Sala : Macron considère les gens comme des Kleenex  |  Thierry Solère estime que LR ‘est en train d’exploser’  |  Paris 2 racailles armées agressent 14 femmes en 10 jours  |  Présidentielle: ne sachant pas qui est Macron, le pape refuse de se prononcer  |  Guaino : « Je me demande si le danger de monsieur Macron n’est pas pire »  |  Coups de feu devant le commissariat de Yerres (91). 2 blessés légers. Tentative de braquage et non terrorisme, même si les mêmes font les deux  |  Effet Trump : l’immigration illégale a baissé de 70%  |  Israël va construire 25 000 nouvelles implantations dans sa capitale Jérusalem  |  Pour une fois ce sale type est cohérent: Mélenchon n’appelle à voter pour personne  |  [29/04/2017] Chine : le ministre des Affaires étrangères dit qu’il ne permettra pas aux USA d’attaquer la Corée du Nord  |  Syrie : ISIS dit avoir tué 30 soldats syriens lors d’une attaque à l’est de Khanasser  |  Tension Corée du Nord/ Israël, Lieberman déclare : “nous sommes au bord d’avoir des missiles précis et des armes non conventionnelles entre les mains de gens irrationnels”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 août 2013

Bart De Wever, le bourgmestre d’Anvers, prévenait déjà en juin qu’il prendrait des mesures pour ne plus octroyer d’allocations sociales aux Belges partis combattre en Syrie. Selon le journal flamand Het Nieuwsblad, il a joint le geste à la parole, la ville a récemment supprimé ses allocations à la femme d’un combattant. Le CPAS ne lui verse plus de revenu d’intégration sociale, 1000 euros par mois.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est le journal Het Nieuwsblad qui l’annonce ce matin, la ville d’Anvers aurait supprimé le revenu d’intégration à une femme dont le mari, membre de Sharia for Belgium, est parti combattre en Syrie. De Syrie, il passerait en Turquie pour retirer de l’argent. Cette femme, mère de trois enfants, ne toucherait donc plus de revenu du CPAS.

Voilà une mesure choc, qui ne plaît pas à tout le monde dans le secteur de l’aide sociale. Parmi les indignés, il y a Claude Emonts, président du CPAS de Liège, interrogé par Marc Sirlereau (RTBF Radio) :

« A priori, et sous réserve d’une analyse individuelle du cas qui est bien sûr la règle en matière d’aide sociale, ça me paraît être une décision tout à fait scandaleuse et complètement incompréhensible. Et à mon avis d’ailleurs illégale » indique-t-il.

« Si c’était la dame qui bénéficiait du revenu d’intégration au titre de sa famille, on peut décider d’exclure le mari, mais pas d’exclure la dame qui elle, jusqu’à preuve du contraire, n’est pas en Syrie et n’a pas commis d’actes illégaux. Maintenant il se pourrait qu’on décide de refaire une analyse sociale du dossier et d’attribuer le revenu d’intégration à une famille monoparentale dont seule la femme et les enfants feraient partie, à l’exclusion du mari. Mais à priori, une décision telle que celle-là me paraît immorale et illégale ».

Et de se dire curieux des suites qu’on va pouvoir donner à une telle décision.

http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/anvers-supprime-ses-allocations-a-40378

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz