FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 août 2013

 

Sarkozy

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Jean-François Copé veut préparer l’avenir. Sous les tirs croisés des sarkozystes après avoir proposé un débat sérieux et objectif sur le quinquennat de Sarkozy, le patron de l’UMP se défend mardi 20 août 2013 de vouloir faire le moindre procès de personne ou de vouloir réécrire l’histoire.

Le sénateur UMP Jean-Pierre Raffarin, quant à lui, déclare que la période concernée serait bien celle des quinquennats de J. Chirac et de N. Sarkozy. Qu’il n’y a donc pas d’arrières pensées des Chiraquiens versus les sarkozystes dans cette demande. Qu’il s’agit simplement de crédibiliser le projet d’avenir de l’UMP par un regard objectif sur son passé.

Sur dreuz.info, nous avions déjà publié notre bilan du quinquennat Sarkozy. La France est minée par les idéologies étatistes et antilibérales. La caste politique française – quoi qu’elle puisse alléguer en périodes électorales – est totalement indifférente aux souffrances des Français. La gauche française et l’extrême-gauche française (la droite et l’extrême-droite françaises aussi, mais de façon moins vindicative et sectaire notamment sur Israël), renouent avec les thèses complotistes et conspirationnistes mêlant antilibéralisme et judéophobie telles qu’elles furent développées au 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle.

Pour ce qui me concerne, deux choses me font hurler de rire. Primo, le fait que le très irritable et très impulsif Sarkozy se dit « très vigilant ». Secundo, le fait que Sarkozy fait savoir qu’il « a envie de se présenter à la présidentielle de 2017 » parce qu’il est le seul recours. L’éternel adolescent demeure, encore et toujours, au stade immature des envies, alors qu’il s’agit du destin de la France.

Sarkozy était et demeure un agité du corps et du bocal, un maniaque de l’agitation délirante, se mêlant de tout alors qu’il ne sait rien ou presque rien. Et comme « Sarkozy : le retour » est un feuilleton  —  encore plus nul que « Plus belle la vie » ce qui n’est pas peu dire  —  il y aura naturellement d’autres acteurs nuls et actrices nulles d’ici avril 2017.

A cet égard, le côté « donneurs de leçons » des politiciens et des journalistes français  —  qui continue d’agacer prodigieusement hors de France  —  a quelque chose d’à la fois risible et pathétique. Car la triste vérité, c’est qu’en France, les minorités islamistes et gauchistes ont depuis longtemps des droits disproportionnés par rapport à ce qu’ils représentent.

La démocratie est un outil au service de la liberté et non pas un instrument manipulé par des individus liberticides. Tandis que la majorité  —  de moins en moins silencieuse  —  fait l’objet de répressions et d’arrestations dignes d’une république bananière, comme on a pu le constater lors des Manifs pour Tous.

Pour conclure, je crois que Copé est le meilleur ou le moins pire des candidats UMP pour 2017. C’est peut-être aux cercles libéraux conservateurs et aux cercles vigilants face à l’islamisme de faire comprendre à Copé qu’en 2017 ces cercles ne se laisseront pas berner comme ils l’ont été par Sarkozy en 2007.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz