FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 20 août 2013

Il s’agit très vraisemblablement du 13e règlement de compte depuis le début de l’année à Marseille (Bouches-du-Rhône) et dans ses environs. Un homme a été retrouvé mort, criblé de balles 9 mm au volant de sa voiture, lundi soir, par deux individus en deux-roues qui ont pris la fuite.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La victime, âgée de 25 ans, a été abattue vers 22h dans le quartier touristique de l’Estaque (XVIe arrondissement), à proximité de l’espace Mistral, lieu de concerts et de loisirs.

Connu des services de police et domicilié dans cet arrondissement, l’homme se trouvait au volant d’une Audi quand il a été pris pour cible. Les deux agresseurs à scooter ont fait feu à une dizaine de reprise avant de s’enfuir. La victime a terminé sa course sur le trottoir et a tenté de fuir ses agresseurs avant de s’écrouler à terre, a expliqué une source proche de l’enquête, soulignant que «les tueurs avaient fait preuve d’une certaine technicité».

Samia Ghali, maire PS de l’arrondissement, «scandalisée»

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire, déjà saisie de plusieurs affaires de ce type.

Peu après les faits, la famille et des proches de la victime étaient présents sur les lieux du drame, dans une ambiance tendue. Un important périmètre de sécurité était mis en place par la police, alors que les journalistes étaient tenus à distance.

La maire socialiste du secteur et candidate aux primaires PS pour les municipales 2014, Samia Ghali, qui s’est rendue sur place, s’est dite «scandalisée». «Je demande à ce qu’on se réveille», a-t-elle lancé. «Il y a un an jour pour jour, j’avais tiré la sonnette d’alarme en lançant un appel à l’armée dans les cités, et la situation est toujours la même!», a-t-elle souligné.

Treize morts et dix blessés en 2013

Selon le décompte de l’AFP, il s’agit du 13e règlement de comptes recensé dans la ville et sa région depuis début 2013 après une année 2012 particulièrement sanglante (24 morts dans le département des Bouches-du-Rhône). Et à ce chiffre il convient d’ajouter dix blessés lors de neuf autres tentatives de meurtre.

Le dernier en date est survenu fin juillet. Un jeune Marseillais de 22 ans avait été tué d’une balle dans la tête avant d’être partiellement brûlé aux Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône), au nord de la cité phocéenne. Ce mode opératoire dit du «barbecue» (homicide, par balle en général, suivi de l’incendie du corps de la victime dans un véhicule), a été utilisé à plusieurs reprises depuis deux ans dans la région marseillaise pour régler des conflits, liés généralement à la drogue. Le procédé a pour objet de faire disparaître tout indice.

Une semaine auparavant, le 22 juillet, un homme d’une quarantaine d’années, qui cachait dans sa voiture un véritable attirail de braqueur, avait été fauché de plusieurs balles de Kalachnikov au terme d’une impressionnante course-poursuite sur un boulevard longeant plusieurs cités dans le sud-est de la ville.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-encore-un-homme-crible-de-balles-au-volant-de-sa-voiture-19-08-2013-3064909.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz