FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bely le 22 août 2013

10458590-strong-man-pushing-a-large-stone-ball

Sans jamais vous plaindre du poids de vos responsabilités, grâce aux mesures drastiques, diverses et variées, que vous avez prises, vous avez réussi, Monsieur le Président, à alléger la masse de notre monnaie sonnante mais surtout trébuchante.

Pour faire le juste choix, vous avez fait choix du concept du juste poids dans nos vies et la vôtre.

Le poids des décisions, l’impact des conséquences, vous avez commencé par maitriser le vôtre (de poids) pour faire bonne figure et présenter bien devant les caméras. Juste récompense, vous avez été élu Président, Monsieur le Président. Vous avez ainsi fait la démonstration que vous faisiez le poids. Vous avez su persuader vos électeurs que votre programme, c’était « du lourd », face à ceux de vos adversaires, tous des poids légers, voire des poids plume.

Bien sûr, il vous fallut éviter de faire deux poids deux mesures, et vous avez décidé de mettre tout votre poids dans la balance pour taxer les riches mais aussi maintenant les pauvres, les intelligents comme les sots.

Mais comment réussirez-vous à m’ôter mon poids sur l’estomac, après m’avoir fait avalé trop de couleuvres.

Pas de poids morts s’il vous plait…

Depuis quelque temps déjà, le poids des ans aidant, je me tâtais … Vivre ou mourir, je me devais de choisir.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Je pesais le pour et le contre sans trop savoir de quel côté pencherait le fléau de ma balance lorsque vous avez pris les mesures qui m’ont définitivement décidée. Car j’aurais dû porter le poids des remords toute ma vie si j’avais décidé de mourir ce soir. Trop d’impôts tuent l’impôt. Moi, les impôts m’ont sauvée : je n’ai pas les moyens de mourir.

C’est beaucoup trop cher pour ma bourse*.

Combien de temps serai-je obligée de vivre pour avoir le temps de distribuer légalement mes biens à mes enfants avant qu’ils ne soient taxés sur leur héritage ?

Les avez-vous imaginés, mes pauvres enfants, sans le sou ou presque parce que vous avez décidé de prendre presque tout leur héritage au passage ? Je veux dire à mon passage !

Impossible de mourir dans de telles conditions.

Des amis ont tiré les poids de ma pendule pour la remettre à l’heure. Ils me disent que je ne suis qu’une ingrate. Que je ferais mieux de réfléchir un instant. Je m’apercevrais alors que tous-comptes-faits, Monsieur le Président, je vous suis redevable du bien le plus précieux non encore taxé : ma vie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

* Le gouvernement prévoit de réduire l’abattement applicable aux droits de succession et de donation, ainsi que son délai de renouvellement. Le montant de l’abattement applicable aux droits de succession et de donation devrait descendre de 159 325 €, tous les dix ans, à 100 000 € tous les quinze ans, par enfant et par parent, avait eu le temps de déclarer Jérôme Cahuzac, ministre délégué à l’évasion fiscale, sur BFM TV. Par ailleurs, les donations en franchise d’impôts ne sont possibles que tous les dix ans, contre six ans auparavant. (leparticulier.fr, Stéphane Alexandre)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz