FLASH
[26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 août 2013

Dans la nuit de mardi à mercredi, une femme enceinte a succombé aux coups de couteau de son compagnon.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est en garde à vue pour « meurtre » depuis hier, dans la nuit. Koffi, 36 ans, doit être déféré aujourd’hui au parquet de Nanterre après la mort de sa compagne, Kamet, âgée de 31 ans, mardi soir à Colombes. Une scène de ménage s’est achevée dans un bain de sang au domicile de la jeune femme, rue Désiré-Ramelet, et alors que leurs deux enfants de 2 et 12 ans étaient dans l’appartement.

En 2011, cet homme avait été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir déjà levé la main sur la victime. Koffi, d’origine ivoirienne comme sa compagne, vit à Strasbourg où il travaille dans l’informatique, et se rend régulièrement chez son amie. Les deux trentenaires sont ensemble depuis plusieurs années, et Kamet est enceinte de deux mois. Il est question qu’elle déménage en Alsace chez lui.

Dans la nuit de mardi à mercredi, on ignore ce qui s’est dit, ainsi que les causes de la dispute qui éclate au rez-de-chaussée. L’altercation est violente et elle dégénère. Des voisins entendent des cris. Et puis plus rien, un peu après 23 heures. Dorothy habite au 4e étage. Le bois de sa porte est enfoncé par un coup de poing. « C’est lui, lâche-t-elle dans un souffle. Il était 23 heures passées, il est venu taper à ma porte. J’ai ouvert et il était là, couvert de sang. Il m’a dit qu’ils s’étaient battus, qu’elle était morte, que je devais appeler la police… » Dorothy conserve alors son calme, et descend les escaliers. « Je me disais que c’était peut-être moins grave que ce qu’il disait », ajoute-t-elle. A quelques marches du rez-de-chaussée, elle découvre le carnage. « Elle était allongée dans l’entrée, dans du sang. Il y avait un couteau dans son dos. Je l’ai secouée mais elle ne bougeait plus », poursuit Dorothy. Koffi change alors d’attitude. Selon la voisine, il tente de la dissuader de prévenir la police, craignant d’aller en prison, et que personne ne puisse s’occuper de ses deux fils. « Il m’a aussi dit qu’il allait se tuer et m’a demandé de veiller sur ses enfants, poursuit Dorothy. J’ai quand même appelé la police! »

Quand les secours entrent dans l’immeuble, la victime est « en état de mort apparente ». Les médecins du Samu tentent le tout pour le tout, mais ne parviennent pas à lui faire reprendre conscience. Le décès est finalement prononcé à 0h30. Hier matin, des traces de sang maculaient encore la porte, le hall et même l’armoire technique, de l’autre côté du couloir. En début d’après-midi, Dorothy s’est de nouveau rendue au commissariat avec le plus jeune fils de Koffi. Les deux enfants étaient présents au moment du drame. Traumatisé parce qu’il a vécu, le plus âgé a été hospitalisé tandis que son jeune frère était, dans un premier temps, confié à la jeune voisine. Il devrait être dirigé vers les services sociaux. Dorothy restera longtemps marquée par cette nuit. « Je la connaissais, elle était gentille, soupire-t-elle. Le pire c’est que je l’avais vue dans la journée, j’avais parlé avec elle le soir même, je lui avais dit à demain. Je n’en ai pas dormi. »

http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/la-scene-de-menage-finit-dans-le-sang-15-08-2013-3053857.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz