FLASH
Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  |  Boum: 400 000 votants à midi pour la primaire de la gauche contre 1 138 000 à la primaire de la droite  |  Albanie : une école coranique financée par la Turquie rend hommage à l’Etat islamique qui représente le pur islam  |  Syrie : l’Etat islamique a lancé une attaque contre la base militaire de Panorama  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Un restaurateur de Carmaux a été mis en examen pour « violence avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un restaurateur de Carmaux (Tarn) était présenté à un juge d’instruction toulousain dimanche soir pour avoir porté un coup de couteau mortel à un homme de 41 ans lors d’une rixe devant son établissement dans la nuit de vendredi à samedi.

Le parquet requiert une mise en examen pour « violence avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et le placement en détention provisoire de cet homme, a précisé le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet. Un de ses amis, placé en garde à vue comme lui depuis samedi matin, devait aussi être poursuivi pour lui avoir prêter main forte dans la bagarre. Il ne lui serait pas reproché d’avoir utilisé une arme blanche, aucune blessure grave ne lui est imputée, et il pourrait être mis en examen pour « violence avec arme par destination » et laissé libre sous contrôle judiciaire.

Les débats devant le juge d’instruction et le juge des libertés et de la détention devaient se prolonger tard dans la soirée. Le patron de la sandwicherie devant laquelle s’est déroulé le drame, en marge de la fête de la Saint-Privat, traditionnelle à Carmaux à la fin août, venait d’ouvrir son établissement il y a trois semaines. « Le patron de la sandwicherie est intervenu vers 0h30 pour mettre fin à des disputes violentes au sein d’un groupe devant son établissement, des violences s’en sont suivies et un homme de 41 ans a reçu un coup de couteau mortel », a expliqué Valet. Selon le procureur, les premiers éléments de l’enquête et les auditions en garde à vue font penser qu’il n’y avait pas de conflit préexistant entre les protagonistes mais que « les troubles ont suscité l’intervention du patron » et la bagarre qui s’en est suivie.

Le maire de Carmaux, Alain Espié (PS) rapporte des témoignages selon lesquels « la discussion a dégénéré ». « Le restaurateur aurait pris un tabouret et un couteau de cuisine: résultat un homme poignardé, un autre blessé, âgé de 20 ans et le restaurateur blessé aussi », selon le maire, qui trouve « désolant d’arriver à la mort d’une personne pour une peccadille ».

Selon le procureur, l’autre homme blessé a reçu un coup de couteau au bras, tandis que le restaurateur et son ami ont reçu des coups dans la bagarre. La devanture de l’établissement, « Le Coq Carmausin », a été endommagée lors de la rixe. La victime, un Carmausin de longue date, « a été tué en protégeant son fils de 20 ans ». Ce père de famille avait deux autres enfants, de 6 et 11 ans.

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/carmaux-un-restaurateur-devant-le-juge-apres-une-rixe-mortelle-7764028256

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz