FLASH
Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 26 août 2013
BSm2OhxCcAE9MfU
Marche blanche pour Jacques Blondel

Jeudi à Marignane, un homme de 60 ans, Jacques Blondel, a été abattu pour avoir tenté d’arrêter les auteurs du braquage d’un bureau de tabac.

Le présumé coupable
Marouen, présumé coupable

Un maghrébin de 18 ans, multirécidiste, a été mis en examen pour «vol avec arme» et «meurtre afin d’assurer l’impunité de son auteur», puis écroué, a déclaré le procureur adjoint d’Aix-en-Provence, Denis Vanbremeersch.

Le facho de journaliste Claude Askolovitch, doit être vert : une marche blanche a été organisée pour la victime.

Car cette crotte d’Askolovitch – à qui Dreuz a déjà eu l’occasion de donner quelques leçons de morale (ici, ici et ) a osé commenter l’assassinat de Jacques Blondel en ces mots :

Askolovitch : “Ce monsieur [Jacques Blondel] est infiniment pitoyable parce qu’il est mort. Tu ne peux pas l’ériger en exemple.” (pitoyable, définition du Larousse : Qui est mauvais, sans valeur, sans mérite aucun ; minable).

Vous avez bien entendu ? Pour les extrémistes de gauche qui font la presse française, et dont Askolovitch est un banal préposé à la carrière poussive, et qui tente de faire de la surenchère pour être reconnu, le possédant est toujours coupable de quelque chose, et l’agresseur toujours broyé par la société. Pour Askolovitch, Jacques Blondel est fautif d’avoir voulu empêcher le pauvre immigré forcément discriminé, de réduire l’injustice qui l’accable. Pour Askolovitch, avoir voulu défendre le sale bourgeois de buraliste est pitoyable. Blondel est la lie de la société révolutionnaire dont rêve Askolovitch, où le tiers-monde prendra sa revanche sur l’oppresseur blanc, de préférence dans le sang. Askolovitch se déteste en homme blanc et juif, et il ne cesse de se punir pour s’en faire pardonner.

Réponse de l’autre journaliste, choqué : “pour une fois qu’on en a un qui a risqué sa vie, essayons de ne pas l’accabler”…

Mais Askolovitch s’entête et ajoute l’ignoble à la crapulerie :

Askolovitch : “il a transformé deux petits voyous merdeux en assassins, c’est un gâchis terrible”.

Vous lisez bien. Si cette saloperie de RER ne s’était pas arrêté à Grigny, il n’aurait pas contraint les racailles à dérober les voyageurs, et Jacques Blondel, en se faisant assassiner, explique Askolovitch, s’est rendu coupable d’avoir transformé deux voyous en criminels. Maudit Blondel qui a eu la détestable idée de mourir. Abject Blondel à cause de qui ces voyous risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Vous rendez-vous compte du peu d’importance que représente la vie humaine, lorsque le dogme de la gauche forcément morale est titillé ? Askolovitch est un tout petit, mais il dit tout haut avec lourdeur ce que pensent les socialistes, héritiers du socialisme national allemand, plus connu sous le nom de nazisme.

Et Askolovitch, choqué qu’un homme ait pu s’en prendre à la chance pour la France, conclut : “Il [Jacques Blondel] a agi, comme tu [le journaliste présent dans le studio] n’aurais jamais agi, car tu es un être rationnel”.

Oui. Pour Askolovitch, il n’est pas rationnel de s’en prendre au faible, à l’exploité, au laissé pour compte : le voleur, pour protéger l’exploiteur, le bourgeois, le riche profiteur, et son bureau de tabac.  Pour Askolovitch, le bien et le mal n’ont de sens qu’au travers d’un filtre établit il y a près d’un siècle par les bolchéviques.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Sale mec, cet Askolivitch, scandalisé que le réel contredise le dogme, incapable de retrouver un peu d’humanité sous la couche nauséabonde de l’idéologie de la gauche, comme Cathy Vinciguerra, adjointe au maire de Marignane où s’est passé le drame, et qui a annoncé : « dans les jours qui viennent, je remettrai ma démission de mon mandat d’élu au maire, ajoutant qu’il y a des limites qu’’il ne faut pas dépasser et, être élue au service de sa ville, c’’est savoir accepter les erreurs et en tirer les conséquences« .

Madame Vinciguerra, vous êtes une digne femme.

Quand à nous, l’équipe de Dreuz présente ses condoléances à la famille et aux proches de Jacques Blondel, mort debout et pour le bien, assassiné par la pourriture de l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz