FLASH
[18/08/2017] 26 Français blessés parmi les victimes de l’attentat islamique de Barcelone, dont 17 grièvement  |  #Cambrils : le 5e terroriste est décédé, abattu par la police  |  Attentat en rapport avec Barcelone dans une maison en Catalogne : 1 mort 1 blessé  |  Attentat à Cambrils: 5 terroristes ont foncé sur la foule. 7 blessés, 2 graves. 4 terroristes avec ceintures d’explosifs abattus  |  [17/08/2017] Vice Président Mike Pence : les enfants du Venezuela crèvent de faim  |  ISIS revendique l’attentat terroriste suicide contre le Hamas ce matin à Gaza  |  Barcelone : une personne a projeté son camion à grande vitesse sur la foule – nombreux blessés  |  Gary Cohn, conseiller économique de Trump aurait démissionné: ses positions globalistes ne cadrent pas avec le nationalisme de Trump  |  Non!!!! Allemagne : 1 semi-remorque avec 20 tonnes de Nutella et d’œufs Kinder dérobé à Neustadt  |  Sondage CBS: 67% des Républicains approuvent comment Trump a géré le dossier trrrorisme domestique de #Charlottesville  |  La gauche juive américaine vous fait croire que le seul président américain de l’histoire à avoir une famille juive est raciste!  |  Fin de la prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM, aucun blessé. Criminel interpellé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: le preneur d’otage aurait été appréhendé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: un sac avec un couteau découvert dans la rue adjacente  |  Prise d’otage en cours à la radio publique néerlandaise  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2013

 

Obama-3

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Premier point : la clé est de vérifier qu’une chaîne de commandement a existé entre le sommet du régime syrien et l’unité qui aurait utilisé des armes chimiques. Or, il n’y a pas des preuves accablantes, car les communications internes qui auraient donné cet ordre depuis le sommet de l’Etat syrien n’ont pas été interceptées.

Deuxième point : Obama ne considère pas nécessaire de demander la permission au Congrès pour bombarder la Syrie, étant donné qu’il s’agirait d’une attaque américaine limitée, dit-il.

Troisième point : Obama admet implicitement qu’il n’y a pas de preuves accablantes sur l’ordre donné au sommet du régime syrien d’utiliser des armes chimiques. Et Obama se contente de déclarer que la plupart des analystes estiment que des armes chimiques ont été utilisées (allusion aux affirmations parues dans le New York Times, un journal qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas pour mission de décider quand et où les Etats-Unis devraient frapper ou ne pas frapper).

En clair, Obama pourrait donner (dès cette nuit, de vendredi à samedi) l’ordre de bombarder la Syrie, sans l’accord du Congrès américain et sans l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU. Mais avec l’accord du monde sunnite, y compris l’accord des sunnites les plus fanatiques.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz