FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 août 2013

article_hollandeabdallah

Exception française, et pire encore, exception socialiste.

Dans la plupart des coins du monde, le soutien pour la guerre contre le président syrien s’est évaporé. Aux Etats Unis, en Grande Bretagne, l’opinion publique est farouchement opposée à toute action.

David Cameron est même devenu le premier premier ministre qui a perdu la confiance du parlement pour une intervention militaire, et la Grande Bretagne s’est retirée de la course. L’Allemagne n’est pas intéressée. Les Allemands encore moins. Et puisque les Allemands ne veulent pas s’en mêler il reste qui ?

Les Français…

Le président Hollande, très obéissant aux exigences du Qatar – et plus encore à l’argent qu’ils promettent de faire couler sur la France – a déclaré que le refus du parlement anglais ne changera pas la décision de la France. Quel va-t-en guerre ce président ! Il soutient l’idée d’une punition « ferme », et a déclaré que chaque pays étant souverain, la France pouvait intervenir sans la Grande Bretagne.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Du coté des Français, c’est une autre histoire : les sondages indiquent que 45 à 55% sont favorables à l’idée d’aller « punir » al-Assad. Ce n’est pas l’euphorie, mais c’est très au dessus des Anglais ou des Américains.

Là où je rigole, c’est que la droite et l’extrême droite – plutôt militaristes – sont très opposés à l’idée, conscients que les rebelles sont un nid infesté des islamistes d’al Qaida, et que les Chrétiens syriens seront immédiatement exterminés si al Assad tombe, tandis que les socialistes sont carrément enthousiastes à l’idée d’aller casser du Syrien et de soutenir les terroristes qui composent la grosse part des rebelles. Ah ces socialistes… toujours à coté de la plaque. 1 million de morts en Iraq et ils dénonçaient toute intervention.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz