FLASH
Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 août 2013

article_hollandeabdallah

Exception française, et pire encore, exception socialiste.

Dans la plupart des coins du monde, le soutien pour la guerre contre le président syrien s’est évaporé. Aux Etats Unis, en Grande Bretagne, l’opinion publique est farouchement opposée à toute action.

David Cameron est même devenu le premier premier ministre qui a perdu la confiance du parlement pour une intervention militaire, et la Grande Bretagne s’est retirée de la course. L’Allemagne n’est pas intéressée. Les Allemands encore moins. Et puisque les Allemands ne veulent pas s’en mêler il reste qui ?

Les Français…

Le président Hollande, très obéissant aux exigences du Qatar – et plus encore à l’argent qu’ils promettent de faire couler sur la France – a déclaré que le refus du parlement anglais ne changera pas la décision de la France. Quel va-t-en guerre ce président ! Il soutient l’idée d’une punition « ferme », et a déclaré que chaque pays étant souverain, la France pouvait intervenir sans la Grande Bretagne.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Du coté des Français, c’est une autre histoire : les sondages indiquent que 45 à 55% sont favorables à l’idée d’aller « punir » al-Assad. Ce n’est pas l’euphorie, mais c’est très au dessus des Anglais ou des Américains.

Là où je rigole, c’est que la droite et l’extrême droite – plutôt militaristes – sont très opposés à l’idée, conscients que les rebelles sont un nid infesté des islamistes d’al Qaida, et que les Chrétiens syriens seront immédiatement exterminés si al Assad tombe, tandis que les socialistes sont carrément enthousiastes à l’idée d’aller casser du Syrien et de soutenir les terroristes qui composent la grosse part des rebelles. Ah ces socialistes… toujours à coté de la plaque. 1 million de morts en Iraq et ils dénonçaient toute intervention.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz