Publié par Gaia - Dreuz le 31 août 2013

«L’objet est tombé à seulement un mètre d’un policier. Il aurait pu le tuer», selon une source proche du dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lancé du 13e étage du numéro 20 de la cité Eugène Delacroix, à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), bloc moteur de scooter a atterri la nuit dernière au beau milieu d’une patrouille de police, sans faire de blessé.
Les agents, en poste dans la commune limitrophe d’Asnières-sur-Seine, avaient été appelés en renfort dans le cadre d’une opération démarrée à cause d’un tapage nocturne. C’est d’ailleurs de l’appartement d’où émanait ce tapage qu’aurait été jetée la pièce métallique.

Vers 6 heures ce samedi matin, les forces de l’ordre ont pénétré dans les lieux en défonçant la porte du logement en question à l’aide d’un bélier. Selon nos informations, quatre personnes ont été interpellées.Toutes se trouvaient dans l’appartement duquel a été jetée «la pièce métallique». L’occupant en titre du logement compte parmi elles. Les autres sont des amis venus participer à la soirée organisée sur place. Ils ne sont pas originaires du quartier. Les suspects, âgés de 25 à 35 ans, étaient toujours en garde à vue cet après-midi tandis que la police technique procédait à une série de prélèvements sur le bloc moteur.

http://www.leparisien.fr/gennevilliers-92230/gennevilliers-un-bloc-moteur-de-scooter-lance-sur-des-policiers-31-08-2013-3096105.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz