FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bely le 1 septembre 2013

after

Nier la réalité de l’existence d’Israël à ce point, il faut le faire !

Si vous avez choisi de vous informer grâce au journal de TF1 présenté hier soir par Claire Chazal, vous n’avez pu manquer de remarquer la peine qu’elle a pris pour nommer tous les pays ayant une frontière commune avec la Syrie, sauf un… Israël – Il semble pour elle ne pas exister, à moins que sa langue la brûle à l’idée de prononcer son nom.

Carte de la région plein écran bien en vue du téléspectateur, elle commença par développer la spécificité de chacun des pays frontaliers, sauf… oui. Israël.

Elle commence par la Turquie, qui doit prendre des mesures exceptionnelles pour protéger sa frontière et son territoire de crainte de représailles, suite à son acceptation d’être la base essentielle et principale des forces américaines. Elle montre le calvaire de ces réfugiés, serrés dans des voitures surchargées, en partance pour le Liban ou la Jordanie… Toujours pas question d’Israël…

Voici pourquoi Claire Chazal ne peut pas, ne pouvait pas, parler d’Israël :

Les médias sont certes peu nombreux à en parler, mais Le Parisien et – surprise – Libération ont révélé l’affaire : des civils syriens viennent se faire soigner en Israël.

Il existe, pas loin, juste derrière cette frontière inconnue de madame Chazal, un petit hôpital, au nord d’Israël, où sont soignés, loin de l’horreur des armes chimiques, des dizaines de civils syriens.

Voilà ce que Libération et Le Parisien écrivent et que la bouche de Claire Chazal ne peut prononcer :

Fatima, syrienne soignée en Israël
Fatima, syrienne soignée en Israël

« Fatima a été blessée dans le bombardement de sa ville natale de Deraa, dans le sud de la Syrie. Admise fin juillet à l’hôpital Ziv de Safed en Israël, elle ne tarit pas d’éloges sur le personnel médical israélien. « Ils font preuve de beaucoup de respect à notre égard. Que Dieu les protège », dit-elle, assise sur son lit, a deux pas de celui de sa fille âgée de 8 ans, elle aussi blessée. Mais cette mère de neuf enfants, âgée de 41 ans, ne parvient pas toujours à cacher sa nervosité à l’idée d’être associée avec Israël, un pays techniquement en guerre avec la Syrie depuis les guerres de 1967 et 1973. Craintive, elle a demandé à ce que des pseudonymes remplacent son nom et celui de sa fille pour qu’elles ne puissent être identifiées. « S’il-vous plaît, ne montrez pas nos visages », a-t-elle aussi demandé au photographe de l’AFP.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Fatima fait partie des plus de cent Syriens hospitalisés en Israël, la plupart dans les hôpitaux de Safed et de Nahariya. Selon le directeur adjoint de l’hôpital de Safed, Calin Shapira, environ un million de dollars ont été alloués par le gouvernement israélien pour le traitement des blessés syriens.

« La plupart des blessés en provenance de Syrie sont des civils innocents, dont de nombreuses femmes et enfants, qui n’ont pas participé aux combats », ajoute-t-il, précisant qu’ils sont acheminés jusqu’à l’établissement par l’armée israélienne. « Nous ne savons pas d’où ils viennent ou qui ils sont. La seule chose que nous savons c’est qu’ils ne faisaient pas partie des forces d’Assad ».

L’armée israélienne a indiqué avoir évacué des dizaines de Syriens blessés, autorisés pour des raisons humanitaires à franchir la ligne de cessez-le-feu entre Israël et la Syrie au point de passage de Qouneitra, vers l’hôpital Ziv, situé à une quarantaine de kilomètres de là. »

Mais comment pourriez-vous le savoir, puisque sur une chaîne de télévision d’audience nationale, Madame Claire Chazal ne peut pas prononcer le mot Israël (sauf, cela va de soi, lorsqu’il s’agit de le condamner)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz