FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 septembre 2013

 

ADM

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Je lis avec un mélange d’agacement et d’amusement que le gouvernement français va mettre à la disposition de parlementaires, aujourd’hui, lundi 2 septembre, à 17h00 dans les bureaux du Premier ministre, des documents permettant, paraît-il, de bien identifier la responsabilité présumée du régime syrien de Bachar el-Assad dans l’attaque chimique du 21 août dernier. Je lis également qu’il s’agirait de documents secrets déclassifiés et qu’un certain nombre d’entre eux pourraient être rendus publics dans la perspective du débat parlementaire du mercredi 4 septembre prochain.

Une note des services de renseignements français ferait état de plusieurs centaines de tonnes d’ypérite, un gaz de combat asphyxiant appelé aussi gaz moutarde, et, de gaz sarin, détenues par le régime syrien avec un stock total dépassant 1’000 tonnes d’agents chimiques. La note serait une synthèse établie par la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) et par la Direction du Renseignement Militaire (DRM) à l’issue de milliers d’heures de travail des agents français.

Outre les stocks d’ypérite et de gaz sarin, leur rapport mentionnerait également que les scientifiques syriens auraient travaillé sur l’ypérite à l’azote, un agent vésicant de première génération, ainsi que sur un neurotoxique organophosphoré dont la toxicité est supérieure à celle du sarin. De telles notes de synthèse sur des sujets traités par les services  —  DGSE, DRM, DGSE ou DCRI  —  seraient communiquées à l’Élysée, à Matignon, aux ministères de la Défense, des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de la Justice. Autant dire que leur confidentialité est relative.

Les informations ci-dessus  —  à condition de les lire attentivement  —  ne révèlent aucune preuve quant à la responsabilité présumée du régime syrien dans l’attaque chimique du 21 août. En effet, ces informations ne font que confirmer ce que nous avons du reste écrit plusieurs fois sur dreuz.info depuis 2007, à savoir que la Syrie détient des armes chimiques. Mais ces informations, bien que précises et détaillées concernant les types d’armes stockées, ne démontrent en rien que ces armes chimiques syriennes aient bel et bien été utilisées  —  par le régime  —  le 21 août.

Oui, il y a des armes chimiques en Syrie. Oui, elles ont été utilisées, il y a quelques mois, par le régime alaouite et également par les opposants djihadistes sunnites. Mais les notes de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure et de la Direction du Renseignement Militaire ne sont que des inventaires d’armes chimiques effectués ces dernières années. Ces notes ne constituent en rien des preuves de l’utilisation de gaz, par le régime ou par les opposants, en août.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz