FLASH
L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 septembre 2013

 

Obama-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Dans le cadre d’une opération militaire américaine en Syrie, un nouveau projet de résolution parlementaire a été élaboré, mardi 3 septembre au Sénat américain, pour autoriser Obama à lancer des frappes militaires en Syrie pendant 60 jours, avec une extension possible de 30 jours, soit 90 jours au total. La résolution n’autorise pas l’utilisation des forces armées américaines sur le sol en Syrie dans le but d’opérations de combat.

Cette version du texte autorisant le recours à la force contre le régime du président syrien Bachar Al-Assad remplacerait celle envoyée au Congrès par la Maison Blanche, qui était considérée comme donnant trop de latitude à Obama. Ce nouveau projet de résolution vise à obtenir le soutien des élus démocrates et républicains encore sceptiques du Congrès. Il pourrait faire l’objet d’un vote au sein de la commission des Affaires étrangères dès aujourd’hui, mercredi 4 septembre. Cela permettrait à l’ensemble du Sénat d’en débattre dès la rentrée parlementaire, le lundi 9 septembre prochain.

Autoriser Obama à lancer des frappes militaires en Syrie pendant 60 jours, avec une extension possible de 30 jours, soit 90 jours au total, c’est ridicule et absurde. Personne ne peut prévoir la durée de ce genre d’opération. De plus, cette opération se ferait sans troupes américaines au sol. Autrement dit, Obama serait autorisé à tirer depuis des navires de guerre ses missiles sur la Syrie pendant trois mois. Peut-on vraiment appeler cela une stratégie ?

Le fait est que les tergiversations et improvisations d’Obama pourraient ainsi finalement aboutir à ce qu’il souhaitait depuis le début : tirer prétexte de l’utilisation présumée d’armes chimiques par le régime syrien pour s’aligner sur l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar ; et donc soutenir les djihadistes sunnites en Syrie. Encore une fois : peut-on appeler cela une stratégie ?

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz