FLASH
Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  |  Selon l’ONU, il y a 1 millions de « réfugiés » à Gaza et en territoires disputés. Ce sont des infiltrés jordaniens ?  |  INSEE : la France compte 66.9 millions d’habitants au 01/01/2017 – pourquoi ne pas dire combien il y a d’Arabes ?  |  Policiers brûlés le 8 octobre : 11 racailles interpellées tôt ce matin, âgées de 17 à 20 ans  |  France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  |  La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 septembre 2013

Les faits viennent seulement d’être révélés, mais la scène s’est jouée dans la nuit du 12 au 13 août. Selon le quotidien La Provence à paraître ce jeudi, un patient armé d’un revolver a séquestré, cette nuit-là vers 2 heures, des infirmières de l’Hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Opéré après s’être fait tiré dessus quelques jours plus tôt dans un bar de la ville, l’homme se serait fait amener une arme, convaincu que ses agresseurs le cherchaient dans l’établissement. Il a ensuite menacé le personnel et interdit à quiconque d’entrer ou de sortir du service. La prise d’otages a finalement pris fin avec l’intervention de la police.

«Les soignants qui ont été victimes de l’agression n’ont pas porté plainte car ils ne voulaient pas donner leur identité par peur des représailles», assure l’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Depuis, l’affaire n’a pas été rendue publique. «Je n’en avais pas eu connaissance», a réagi le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, évoquant au micro de BFM TV un «dysfonctionnement vis à vis de la police et de la justice».

Gaudin veut des renforts de police

Jean-Claude Gaudin affirme qu’il demandera «des explications dès demain (jeudi)». Et l’élu ajoute : «Avant de dramatiser cette situation, je demanderai surtout pourquoi les infirmières n’ont pas voulu le dire (…) Nous demandons toujours plus de moyens de sécurité.» D’autant plus que le maire a accueilli avec courroux l’annonce, mercredi, de renforts policiers à Lille, estimant que le gouvernement «méprisait» sa ville. Il a dénoncé une «décision partisane» alors que Marseille doit, selon lui, composer avec des renforts «au compte-gouttes».

Quant à Jean-Michel Budet, directeur adjoint de l’AP-HM, il relativise la portée de cette affaire : «On a procédé à l’expulsion d’un malade qui était détenteur d’une arme à feu et menaçait verbalement le personnel (…) J’appelle pas ça une prise d’otages.»

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-une-prise-d-otages-passee-sous-silence-04-09-2013-3107429.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz