FLASH
[20/02/2017] L’ambassadeur Russe auprès de l’ONU Vitaly Churkin est décédé  |  Argenteuil, un jeune de 14 ans invente une agression par des policiers en s’inspirant de Théo  |  Sondage présidentiel : Marine Le Pen 44%, Fillon 56%, Macron en baisse à cause d’internet  |  Une pétition demande à JK Rowling qui veut une migration illimitée, d’accueillir des réfugiés musulmans dans sa demeure de 18 chambres  |  Un musulman de 35 ans a été condamné pour avoir planifié avec l’Etat islamique un attentat dans un bus de Tel Aviv  |  Trump : « Ils prennent les gens pour des idiots ! Les médias Fake News font croire que l’immigration de masse en Suède marche à merveille »  |  Philippines: un navire vietnamien attaqué, 1 mort, 6 otages  |  Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 septembre 2013

Vendredi soir, deux hommes ont rançonné un jeune Urrugnar, à bord du train Toulouse-Bayonne.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Vendredi soir, un Urrugnar de 22 ans a fait deux mauvaises rencontres à bord du train Toulouse-Bayonne. En gare de Pau, deux individus montent dans le wagon que le jeune homme occupe, et s’assoient derrière lui.

Les trois hommes sont seuls dans le wagon. Les nouveaux arrivés demandent à l’Urrugnar de diffuser de la musique, au moyen de son téléphone portable (à court de batterie), puis avec son MP3 (le jeune homme n’en a pas). Parce que le jeune homme est dans l’incapacité de diffuser de la musique, et pour qu’il soit « excusé », les voyageurs exigent alors de l’argent.

Portable, argent, clefs

Les voyageurs amateurs de musique deviennent de plus en plus agressifs et violents, en donnant des coups de poing dans les fauteuils, et en faisant mine de sortir un couteau pour en larder le jeune homme venu de Toulouse. Puis, les individus se saisissent de son sac, et ils récupèrent de l’argent, la clef de la voiture de l’Urrugnar, un ordinateur, et un téléphone portable Samsung Galaxy II, dont ils s’empressent de retirer la carte SIM avant de l’éteindre.

Par peur de se voir voler sa voiture qui est stationnée à proximité de la gare de Bayonne, le jeune Basque, paniqué, raconte que sa grand-mère doit venir le chercher avec son propre véhicule. Les deux rançonneurs indiquent alors leur souhait de retirer de l’argent avec la carte bleue du jeune homme, à l’arrivée en gare de Bayonne, faute de quoi, ils frapperont la grand-mère.

Déférés hier au parquet

À Bayonne, les agresseurs descendent sur le quai en entourant l’Urrugnar, qui aperçoit un agent de la police ferroviaire, et court vers lui. Ce dernier appelle la police. Les deux voyageurs originaires de l’Essonne et âgés de 20 et 26 ans sont interpellés vers 22 heures et placés en garde à vue au commissariat.

Vendredi, ils ont été entendus par les enquêteurs. Questionné à propos des objets du jeune Urrugnar en sa possession, l’un d’entre eux a feint la surprise en disant : « J’ai oublié ». Les deux rançonneurs ont été déférés vendredi après-midi au parquet.

http://www.sudouest.fr/2013/09/07/leur-otage-dans-le-train-1161675-4018.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz