Publié par Gaia - Dreuz le 8 septembre 2013

Un appel au 15, vers 2 h 30, dans la nuit de mardi à mercredi. Un individu se plaint de souffrir d’arthrose dans la hanche et explique qu’il n’a pas de traitement pour soulager la douleur.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Samu envoie sur place un médecin de garde, le Dr Jean-Philippe Kern. Qui se retrouve en face de deux individus, à première vue alcoolisés. Ceux-ci sont surpris de le voir arriver : ils pensaient voir débarquer les pompiers ou une ambulance pour emmener l’homme qui souffre d’arthrose à l’hôpital.

Ils s’en prennent alors au médecin, le menaçant à plusieurs reprises, d’après la police, de le « jeter par la fenêtre. » Ils l’empêchent de sortir de l’appartement, pendant une bonne demi-heure. Et de le payer. C’est à ce sujet que les deux hommes se mettent à se disputer : l’un voulant régler la note du toubib, l’autre non.

Le médecin profite de cette altercation pour s’échapper. Il s’est ensuite rendu au commissariat de police de Verdun pour raconter sa mésaventure aux agents et déposer plainte.

À l’aube, une patrouille est venue interpeller les deux individus, âgés d’une quarantaine d’années et très connus des services de police.

Ils ont été placés en garde à vue pour s’expliquer sur les faits. Les suites judiciaires de cette affaire seront connues dans les prochains jours.

http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2013/09/04/verdun-medecin-sequestre-et-menace

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz