FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 septembre 2013

Un homme de 34 ans a été interpellé samedi à Châteauroux (Indre) dans l’enquête sur le braquage d’un Quick qui aurait été destiné à financer un départ pour la Syrie, portant à cinq le nombre d’arrestations dans ce dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les quatre autres suspects, des Français âgés de 23, 27, 32 et 33 ans, devaient être, comme le cinquième homme, déférés lundi pour être éventuellement mis en examen et placés en détention. Le parquet doit ouvrir une information judiciaire pour «vol avec arme et complicité de vol en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme», a précisé une source judiciaire.

Les quatre premières interpellations avaient eu lieu jeudi après-midi à Paris, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et dans les Yvelines, lors d’une opération menée en flagrance par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Certains des mis en cause, dont le cinquième interpellé, sont soupçonnés d’avoir attaqué mercredi une enseigne de restauration rapide Quick à Coignières, dans les Yvelines, lors d’un braquage auquel trois personnes cagoulées semblent avoir pris part, selon des sources policières. Cette attaque devait probablement permettre de financer un «éventuel départ pour mener le jihad en Syrie». Le butin était de 2.000 à 2.500 euros.

Des membres du groupe se sont déjà rendus en Syrie pour combattre

Les quatre premiers gardés à vue font partie d’une douzaine de personnes surveillées depuis à peu près un an par la DCRI et la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP). Certains membres de ce groupe se sont déjà rendus en Syrie, apparemment pour y combattre, ont ajouté ces sources policières. D’autres avaient été repérés par la DRPP lors de manifestations à Paris en 2012 devant l’ambassade des Etats-Unis, auxquelles avaient pris part des islamistes radicaux.

Selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il y a actuellement «plus d’une centaine de Français ou de résidents en France» qui combattent en Syrie le régime de Bachar al-Assad, dans les rangs de l’opposition officielle ou de groupes islamistes. Des spécialistes du renseignement évaluent à environ 200 le nombre de Français qui auraient choisi depuis un an et demi d’aller combattre en Syrie, devenue une des principales sources de préoccupation des services antiterroristes français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/financement-du-jihad-en-syrie-arrestation-d-un-cinquieme-braqueur-09-09-2013-3120561.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz