FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 9 septembre 2013

Un homme de 34 ans a été interpellé samedi à Châteauroux (Indre) dans l’enquête sur le braquage d’un Quick qui aurait été destiné à financer un départ pour la Syrie, portant à cinq le nombre d’arrestations dans ce dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les quatre autres suspects, des Français âgés de 23, 27, 32 et 33 ans, devaient être, comme le cinquième homme, déférés lundi pour être éventuellement mis en examen et placés en détention. Le parquet doit ouvrir une information judiciaire pour «vol avec arme et complicité de vol en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme», a précisé une source judiciaire.

Les quatre premières interpellations avaient eu lieu jeudi après-midi à Paris, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et dans les Yvelines, lors d’une opération menée en flagrance par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Certains des mis en cause, dont le cinquième interpellé, sont soupçonnés d’avoir attaqué mercredi une enseigne de restauration rapide Quick à Coignières, dans les Yvelines, lors d’un braquage auquel trois personnes cagoulées semblent avoir pris part, selon des sources policières. Cette attaque devait probablement permettre de financer un «éventuel départ pour mener le jihad en Syrie». Le butin était de 2.000 à 2.500 euros.

Des membres du groupe se sont déjà rendus en Syrie pour combattre

Les quatre premiers gardés à vue font partie d’une douzaine de personnes surveillées depuis à peu près un an par la DCRI et la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP). Certains membres de ce groupe se sont déjà rendus en Syrie, apparemment pour y combattre, ont ajouté ces sources policières. D’autres avaient été repérés par la DRPP lors de manifestations à Paris en 2012 devant l’ambassade des Etats-Unis, auxquelles avaient pris part des islamistes radicaux.

Selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il y a actuellement «plus d’une centaine de Français ou de résidents en France» qui combattent en Syrie le régime de Bachar al-Assad, dans les rangs de l’opposition officielle ou de groupes islamistes. Des spécialistes du renseignement évaluent à environ 200 le nombre de Français qui auraient choisi depuis un an et demi d’aller combattre en Syrie, devenue une des principales sources de préoccupation des services antiterroristes français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/financement-du-jihad-en-syrie-arrestation-d-un-cinquieme-braqueur-09-09-2013-3120561.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz