FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 septembre 2013

 

djihadiste-syrien

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les experts, auteurs du nouveau rapport d’enquête de l’ONU, estiment, aujourd’hui, mercredi 11 septembre, que des armes chimiques auraient « probablement » été utilisées en Syrie ; mais qu’il est « impossible » de conclure qui en aurait « fait usage ».

En clair, l’usage d’armes chimique est uniquement probable et si oui, alors il est impossible de savoir qui en aurait fait usage. Concrètement, le battage politico-médiatique d’Obama est donc contredit par les experts du nouveau rapport d’enquête de l’ONU.

Le rapport d’enquête de l’ONU indique que des crimes de guerre ont été commis par des forces soutenant le régime de Bachar al-Assad et par des groupes rebelles. Ces rebelles et combattants islamistes étrangers ont commis des crimes de guerre tels que des exécutions sommaires, des prises d’otages et des bombardements de zones civiles, selon le rapport d’enquête de l’ONU.

Les experts du nouveau rapport ajoutent avoir recueilli des « témoignages » qu’ils n’ont « pas pu vérifier » sur l’usage d’armes chimiques. En clair, les témoins ne sont pas fiables et leurs allégations sont invérifiables.

Le rapport d’enquête précise qu’il n’est pas possible d’établir de conclusion sur les agents chimiques utilisés, sur leurs systèmes de propagation et sur ceux qui les ont employés. Autrement dit, il n’y a de preuves sur rien, pas même sur les agents chimiques éventuellement utilisés.

Le rapport d’enquête a été réalisé par une vingtaine d’experts qui ont mené 258 entretiens, notamment par téléphone (Skype), avec des réfugiés, des déserteurs et « d’autres personnes au Proche-Orient ». On le voit, l’enquête est légère, notamment lorsqu’elle prétend recueillir des « témoignages » par téléphone…

Le rapport prône de ce fait une solution politique à la guerre en Syrie et appelle les Etats à cesser les envois d’armes afin de dissiper le risque qu’elles soient utilisées pour commettre des infractions graves au droit international. Le problème, c’est que certains pays, y compris occidentaux, livrent encore et toujours des armes aux rebelles djihadistes en Syrie…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz