FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 septembre 2013

En patrouille rue Lesdiguières, dans le centre de Grenoble, vers 17 h 30 mercredi, des policiers ont voulu contrôler une Mercedes Classe A à bord de laquelle se trouvaient trois hommes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le conducteur a immédiatement fait part de son mécontentement d’être arrêté sur le bas-côté, de la sorte, et s’est carrément énervé lorsque les gardiens de la paix lui ont fait remarquer que ses pneus avant étaient lisses et qu’ils se voyaient donc dans l’obligation d’immobiliser le véhicule.

Les trois occupants de la voiture sont alors descendus et se sont approchés des policiers en hurlant, exigeant que ces derniers rendent les papiers du véhicule et les laissent partir.

Les fonctionnaires pris à partie ont dû demander du renfort. Leurs collègues sont donc rapidement arrivés sur les lieux et ont finalement utilisé un aérosol de gaz lacrymogène pour calmer les trois hommes.

Leurs identités ont été relevées, le conducteur a été verbalisé et la voiture immobilisée.

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/09/12/le-controle-de-police-tourne-mal

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz