FLASH
La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 septembre 2013

En novembre dernier, une pharmacie était braquée par deux individus armés d’un couteau et d’une bombe lacrymogène. La victime avait mis en fuite ses agresseurs non sans avoir été aspergée de gaz. Un suspect, confondu par l’ADN, a reconnu les faits. Déféré au parquet, il a été remis en liberté. Le jeune homme est convoqué en novembre prochain pour un simple rappel à la loi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En novembre dernier, rue de Gand à Tourcoing, deux individus cagoulés et armés d’un couteau et d’une bombe lacrymogène passaient sous le rideau baissé d’une pharmacie en cours de fermeture et menaçaient le pharmacien. Les malfrats réclamaient le contenu de la caisse. Mais la victime refusait d’obtempérer aux menaces.

Le pharmacien aspergé de gaz lacrymogène

Elle était alors aspergée de gaz lacrymogène par un des deux agresseurs, mais parvenait à mettre ses assaillants en fuite. Le pharmacien s’emparaît même de la cagoule d’un des malfrats.

Récupérée par la police, la cagoule a été analysée. Sur le vêtement, les policiers ont trouvé des traces d’ADN correspondant à un Tourquennois de 18 ans. Le jeune homme a été interpellé récemment. Placé en garde à vue, il a reconnu avoir participé à l’agression armée tout en refusant de donner le nom de son complice. Déféré au parquet, le braqueur a été remis en liberté. Il est convoqué devant la justice fin novembre pour un simple rappel à la loi.

http://www.nordeclair.fr/faits-divers-justice/tourcoing-un-simple-rappel-a-la-loi-pour-avoir-braque-un-ia0b0n272854

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz