FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 septembre 2013

Si l’homme affirme que c’était un accident, tout en reconnaissant qu’il a voulu impressionner sa concubine de 18 ans avec une poêle remplie d’huile chaude, la mère de la jeune femme affirme qu’il s’est mis en colère comme elle le réveillait devant la télé. L’homme a été écroué.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un homme de 24 ans a été mis en examen et écroué lundi pour avoir versé de l’huile bouillante sur sa concubine et ses deux fillettes, blessant deux d’entre elles sérieusement, avant de les séquestrer pendant la nuit, selon le parquet de Saint-Pierre. La justice a retenu les chefs d' »actes de torture ou barbarie, séquestration et violences volontaires ». Dans la nuit de samedi à dimanche, l’auteur des faits a ébouillanté sa compagne, âgée de 18 ans, avec de l’huile contenue dans une poêle, la brûlant sur plusieurs parties du corps dont le visage. Leur fille aînée, âgée de 2 ans, a également été sérieusement touchée et a dû être hospitalisée avec sa mère, selon le parquet de Saint-Pierre. Leur seconde fille, âgée de 7 mois, a été légèrement blessée.

L’homme « a contesté toute violence volontaire et soutenu le caractère accidentel de ce drame, tout en reconnaissant qu’il avait voulu impressionner sa concubine en s’avançant vers elle avec une poêle remplie d’huile chaude », a indiqué le procureur de la République de Saint-Pierre, Laurent Zuchowicz, dans un communiqué. Selon la mère de la victime, c’est parce que sa concubine l’avait réveillé alors qu’il dormait devant la télé qu’il s’est mis en colère et est allé chauffer de l’huile pour la brûler, a-t-elle racontée au Journal de l’Ile de la Réunion. Il l’a ensuite séquestrée pendant la nuit dans leur maison située au Tampon (sud de l’île) et elle a dû attendre que son concubin s’endorme pour prendre la fuite avec ses enfants.

L’homme avait déjà été condamné à des peines de 4 et 16 mois d’emprisonnement pour des violences sur son ancienne concubine et il était connu pour être alcoolique et violent, selon ses voisins. L’Union des femmes de la Réunion (UFR) a exprimé son « émotion » et apporté son soutien à la victime, rappelant que, depuis le début de l’année, quatre femmes ont été assassinées sur l’île par leur conjoint.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/il-aurait-ebouillante-sa-compagne-et-ses-enfants-avec-de-l-huile-8266555.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz