FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 septembre 2013

Il aura fallu le renfort de plusieurs BAC (brigade anti criminalité) pour que les abords du lycée retrouvent leur calme. Et que les lycéens puissent accéder à leur établissement. Mardi midi, un attroupement géant a eu lieu devant les grilles du lycée général et technologique Edgar Quinet, un établissement public de la rue des Martyrs (IXe).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au total, vingt-cinq jeunes ont été interpellés. L’origine de la rixe est encore nébuleuse. Mais d’après les premiers éléments de l’enquête, le groupe aurait «fait une descente» dans l’intention d’en découdre avec un autre adolescent, scolarisé, lui dans l’établissement. Certains étaient armés de battes de base-ball et de couteaux.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-25-jeunes-interpelles-devant-un-lycee-17-09-2013-3145239.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz