FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 17 septembre 2013

Leur «carrière» d’apprentis-braqueurs aura tourné court… Deux jeunes garçons, âgés de 13 et 16 ans ont été interpellés, ce mardi 17 septembre, en flagrant délit après un vol à main armée commis dans une supérette, implantée dans le XVIIIe arrondissement à Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Vers 10 heures, deux inconnus, habillés avec des vêtements de couleur noir, font irruption dans le magasin, situé rue Championnet.
Le gérant est aussitôt aspergé de gaz lacrymogène par un des deux agresseurs. Le second exige ensuite de connaître l’emplacement du coffre-fort, censé contenir la recette des lieux. Mais les deux braqueurs sont mal renseignés : l’enseigne ne possède pas de coffre.

Toujours aussi déterminé, l’un des malfrats tente alors de de s’emparer d’un peu d’argent dans une caisse avant de prendre la fuite avec son complice.

Aussitôt alertés, les policiers retrouvent rapidement la trace des deux malfaiteurs qui s’étaient cachés dans un local vide-ordures, au 6ème étage d’un immeuble de la rue des Poissonniers… Ils avaient encore sur eux des cagoules, des gants et une bombe lacrymogène. Les deux «bébés-braqueurs» ont été placés en garde à vue.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-deux-bebes-braqueurs-interpelles-en-flagrant-delit-17-09-2013-3145499.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz