FLASH
[19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 septembre 2013

Leur «carrière» d’apprentis-braqueurs aura tourné court… Deux jeunes garçons, âgés de 13 et 16 ans ont été interpellés, ce mardi 17 septembre, en flagrant délit après un vol à main armée commis dans une supérette, implantée dans le XVIIIe arrondissement à Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Vers 10 heures, deux inconnus, habillés avec des vêtements de couleur noir, font irruption dans le magasin, situé rue Championnet.
Le gérant est aussitôt aspergé de gaz lacrymogène par un des deux agresseurs. Le second exige ensuite de connaître l’emplacement du coffre-fort, censé contenir la recette des lieux. Mais les deux braqueurs sont mal renseignés : l’enseigne ne possède pas de coffre.

Toujours aussi déterminé, l’un des malfrats tente alors de de s’emparer d’un peu d’argent dans une caisse avant de prendre la fuite avec son complice.

Aussitôt alertés, les policiers retrouvent rapidement la trace des deux malfaiteurs qui s’étaient cachés dans un local vide-ordures, au 6ème étage d’un immeuble de la rue des Poissonniers… Ils avaient encore sur eux des cagoules, des gants et une bombe lacrymogène. Les deux «bébés-braqueurs» ont été placés en garde à vue.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-deux-bebes-braqueurs-interpelles-en-flagrant-delit-17-09-2013-3145499.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz