FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 septembre 2013

IAF-6

Israël met en garde

Michel Garroté, réd en chef  –-  Benjamin Netanyahu a rejeté les ouvertures du nouveau président iranien, le mollah Hassan Rohani, faites dans un entretien à NBC dans lequel le mollah alléguait que l’Iran ne mettrait jamais au point d’arme nucléaire.

De son côté, le ministre israélien des Affaires stratégiques, Yuval Steinitz, dans un entretien publié aujourd’hui, vendredi 20 septembre 2013, par le quotidien Israël Hayom, déclare : « Il n’y a plus le temps de tenir des pourparlers. Si les Iraniens continuent, ils disposeront de la capacité nucléaire dans les six mois à venir ».

Yuval Steinitz déclare dans son interview qu’une phrase souvent utilisée dans le passé par les Etats-Unis et l’Etat hébreu – toutes les options sont sur la table – n’a pas permis jusqu’ici de convaincre les Iraniens à renoncer à leurs activités d’enrichissement.

« Je suis sûr qu’ils se seraient comportés de manière différente si les Américains avaient déployé trois porte-avions et publié une déclaration en cas de non-respect par les Iraniens de décisions du Conseil de sécurité », déclare Steinitz. « Aujourd’hui, les Iraniens tiennent compte du fait qu’ils disposent d’une marge de manœuvre et c’est la chose la plus dangereuse », ajoute Steinitz.

Israéliens et Américains ont toujours laissé entendre qu’ils pourraient agir militairement au cas où les sanctions et la diplomatie n’empêchent pas la poursuite du programme nucléaire offensif iranien.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz