FLASH
Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2013

551751-civilians-escape-an-area-at-the-westgate-shopping-centre-in-nairobi

Le célèbre « Westgate Mall », attaqué samedi à Nairobi par des jihadistes, était le centre commercial le plus en vue de Nairobi, la capitale kenyane, avec une nombreuse clientèle expatriée. De plus, il appartenait en partie à des hommes d’affaires israélien, et plusieurs boutiques israéliennes y sont installées.

L’attaque terroriste a été revendiquée par les shebab affiliés à Al-Qaïda, qui « ont frappé là pour montrer qu’ils avaient toujours un pouvoir de nuisance », observe M. Kisiangani, analyste auprès de l’Institut sud-africain d’études sécuritaires (ISS).

Le bilan provisoire est d’au moins 59 personnes et 175 blessées.

La confrontation se poursuit en ce moment même entre les forces de sécurité et les islamistes, qui détiennent toujours un nombre indéterminé d’otages.

Fait remarquable : des forces de sécurité israéliennes sont sur place et participent à l’intervention.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Comme la plupart des centres commerciaux kényans, Westgate n’était habituellement surveillé que par quelques gardes de sociétés de sécurité privé, équipés de simples détecteurs de métaux ou plus rarement de fusils à pompe, mais incapables de faire face à une attaque armée. Les visiteurs n’étaient soumis qu’à un rapide contrôle de leurs sacs. Seuls les véhicules pénétrant dans les parkings souterrains ou en terrasse étaient sommairement examinés.

Un Art Caffe, un café-restaurant-boulangerie très prisé de la clientèle européenne, et faisant partie d’une chaîne israélienne, avec une longue terrasse en rez-de-chaussée qui donne directement sur la route a été la cible de la première attaque.

La propre soeur du président kényan Uhuru Kenyatta se trouvait dans le centre commercial au moment de l’attaque, selon le quotidien The Nation et elle a pu être placée en lieu sûr par les forces de sécurité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

BUw1dW2CIAAYNPZ

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz