FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2013
Dominic Parker
Dominic Parker

Coran 8:12 : Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitez-les).
Coran 47:4 : Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous (décapitatez-les).

Un pompier de Toronto agé de 45 ans est mort samedi matin 14 septembre (heure de Toronto), après avoir été poignardé au cou à plusieurs reprises afin de le décapiter.

La victime a été identifiée par sa famille, il s’agit de Dominic Parker, un père d’une famille heureuse, marié depuis 23 ans, avec deux filles de 18 et 19 ans.

Selon la police, Parker était assis dans un café au moment où un homme a tenté de le décapiter, et il a reçu de nombreux coups de couteau à la tête et au cou. Il fut emmené à l’hôpital St. Michael dans une condition critique et il est décédé peu après 2 heures du matin.

image

Le patron du Rotana Café, in the Danforth and Coxwell Avenues area, Hussein Souddo, a déclaré à la police avoir vu le jihadiste parler brièvement avec Parker avant qu’il tente de le décapiter, et a ajouté qu’il ne semblait pas qu’il y ait eu d’altercation entre les deux hommes avant cela. « Il n’y avait aucun conflit. Dominic était normal », a expliqué le patron du café dont Dominic était un client régulier, ajoutant « qui sait ce qui s’est produit ensuite, il n’y a pas eu de signe précurseur. Il a été choisi au hasard »

« J’ai essayé d’intervenir, j’ai essayé de le sauver, mais je suppose que c’était trop tard », a ajouté Souddo.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nabil Hurhuy, 23 ans, a été arrêté tout près de la scène de la décapitation peu de temps après les faits, samedi après midi, et accusé de tentative de meurtre, et de port d’arme interdite. L’accusation a été transformée depuis en meurtre au premier degré.

Page Facebook de Nabil
Page Facebook de Nabil

La police, qui pour respecter le politiquement correct refuse d’envisager comme premier motif le fait que Nabil a tenté de décapiter sa victime conformément au coran, cherche maintenant un motif à l’attaque.

Nabil au tribunal, vendredi
Nabil au tribunal, vendredi

En plus d’être pompier de Markham, Dominic Parker travaillait également en free lance comme décorateur de décors de scènes, et il venait de terminer le tournage d’une publicité de Noël, vendredi soir autour de 20 heures. Lui et des amis de la productions décidèrent de s’arrêter dans un bar du coin et se quittèrent au bout de quelques temps, selon Michaels, un des amis présent. Puis il prit son vélo qui était attaché dans Danforth Avenue.

C’est ensuite qu’il s’est arrêté au Rotana Café pour boire un thé. Il était assis dans un canapé en train de boire du thé au moment où Nabil a tenté de le décapiter.

Dominic Parker était un homme gentil et doux, toujours prêt à rendre service autour de lui, déclare un de ses amis. Il vivait pour sa femme et ses filles. Parmi les pompiers, il était par ailleurs considéré comme un vrai héros.

Au moment du drame, sa femme et ses filles étaient à Montreal, explique Jay Michaels, afin d’installer les deux filles qui commençaient leur première année universitaire à Concordia.

La famille tente maintenant d’affronter la réalité de cette tentative de décapitation totalement gratuite, et a déclaré, au travers de Michaels, qu’elle est trop choquée pour parler aux médias.

“Sa phrase favorite était « je vis mes rêves » explique Michaels en parlant de lui. Il était probablement la personne la plus remplie de joie de vivre que je connaissais. »

Parker était devenu pompier quatre ans plus tôt, après avoir travaillé comme livreur à vélo, et avoir servi dans la 48e Highlanders, une unité de réserve de l’armée Canadienne à Toronto.

Walter Brinston, président de l’association des pompiers professionnels de Markham, a déclaré que Dominic, qui avait un « sourire viral », était considéré comme un héros.

RIP Dominic Parker. Nous présentons toutes nos condoléances à sa femme Zilla, ses filles Ryla et Brenna, et ses proches.

(Merci à Céline pour avoir communiqué cette information). Les médias canadiens font une large place à la victime, sa famille, sa carrière et sa vie, et rien encore sur le djihadiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz