FLASH
[24/05/2017] La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  |  Massive présence policière dans un immeuble de Manchester, possible bombe dans un appartement  |  François Bayrou sur Richard Ferrand : « C’est un connard ! C’est qui, ce député socialiste ? »  |  Israël nul en blocus : 607 personnes ont traversé la frontière de Gaza et Israël hier  |  Espagne : plus de 60% de Catalans rejettent la déclaration unilatérale d’independance  |  Confirmation de Scotland Yard : un homme armé d’un couteau arrêté près de Buckingham Palace, mais pas incident d’ordre terroriste  |  Londres : l’homme arrêté par la police près de Buckingham Palace était en possession d’un couteau de grande taille  |  Londres : un homme a été arrêté par la police près de Buckingham Palace juste avant le passage de la Reine. Motif encore inconnu  |  3 musulmans ont été interpellés en rapport avec l’attentat de Manchester  |  Philippines : ISIS prend un prêtre et des chrétiens en otage pour prendre le contrôle du sud  |  [23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 septembre 2013

Sarkozy

Dans l’affaire Bettencourt, l’instruction vient de valider la mise en examen de Nicolas Sarkozy.

Les magistrats de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux ont validé ce mardi 24 septembre, l’ensemble de la procédure concernant les abus de faiblesse au détriment de Liliane Bettencourt.

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy est confirmé dans sa mise en examen pour « abus de faiblesse ». L’expertise, qui a conclu à la sénilité de l’héritière de L’Oréal à partir de septembre 2006, est donc recevable. Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir bénéficié des largesses de la milliardaire pour sa campagne présidentielle en 2007.

Dans l’état de Droit qu’était la France, cette décision et celles à venir ne soulèveraient aucune question. Mais nous ne sommes plus tout à fait dans l’état de Droit qu’était la France :

  • Les juges rouges ont été pris en flagrant délit d’allégeance à une justice idéologique anti-nantis avec le mur des cons (le journaliste qui a révélé l’affaire a été sanctionné, pas les juges, qui continuent à rendre la justice comme en URSS)
  • Avant cela, un syndicat de juges avait appelé à voter contre Sarkozy – et les élites, très conciliants entre amis, n’avaient rien trouvé à redire.
  • Les délinquents issus de la minorité visible qui ont fait un Vietnam au Trocadéro, ont frappé des policiers, n’ont pas été importunés par les juges – il faut que jeunesse se passe.
  • D’autres racailles, qui ont détroussé les passagers du RER à Grigny, ont tous remis en liberté – jeunesse défavorisée.
  • Mais un manifestant de la manif pour tous a été incarcéré – justice doit être rendue.
  • Un violent extrémiste de droite, attaqué par trois violents extrémistes de gauche, a tué un de ses agresseurs. Sans attendre le résultat de l’enquête, le premier ministre a interdit le groupuscule du premier mais pas celui des provocateurs – ils votent à gauche.
  • Les rappeurs arabo-musulmans insultent les Français et sont relaxés au nom de la liberté d’expression, Zemmour est condamné parce qu’insulter les arabo-musulmans outrepasse la liberté d’expression – Zemmour devrait brûler des voitures et caillasser les pompiers.
  • Lors du récent procès des boycotteurs antisémites, les juges ont refusé d’appliquer la loi en faisant ressortir que leur propre antisionisme prime sur le droit – pourquoi se priver.

Et plus spécifiquement :

  • L’impartialité du méchant juge Gentil a été mise en cause car il a désigné, comme expert pour dire si Mme Bettencourt disposait de toute sa tête, une médecin qui avait été son témoin de mariage.
  • La juge de Nanterre dans l’affaire Bettencourt, Isabelle Prévost-Desprez, est maintenant traînée en correctionnelle pour violation du secret professionnel car elle a fait passer des pièces du dossier à des journalistes du Monde (dont Jacques Follorou, qu’aucun syndicat de journaliste ne demande à faire sanctionner : il est de gauche, contrairement à Clément Weill-Raynal).
  • Toujours le juge Gentil : il a fait convoquer l’avocat de Sarkozy par la police pour obtenir son agenda, alors que le bâtonnier de l’Ordre lui avait rappelé que l’agenda d’un avocat est couvert par le secret professionnel le plus absolu.
  • Le même juge Gentil avait signé une tribune au vitriol contre l’ancien chef de l’État, en 2012, et il est en charge du dossier – même au Cameroun, phare de la corruption, on n’ose pas.

Je suis évidemment partial : il serait totalement déplacé de penser que ce procès contre Nicolas Sarkozy est un règlement de compte politique, ou qu’il soit même biaisé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz